Le voilà l »attendu crossover entre les deux séries héroïques de la CW, Flash et Arrow.

Alors qu’un méta humain rend les gens agressifs par simple regard, Flash retrouve Arrow.

Je ne suis pas spectateur d’Arrow et ce crossover ne me donnera pas envie de regarder la série. Le prétexte de ce crossover est assez idiot, se résumant finalement à une confrontation bête et méchante.
Je ne dirai pas que l’épisode est mauvais, il est divertissant dans la moyenne du show mais l’intrigue est assez mince. Olvier Queen, de par son expérience, est une sorte de mentor et en se présentant ainsi, oublie que l’idée fondamental du crossover est de se nourrir l’un, l’autre. Ici, c’est maladroit. Arrow nous présente même une séance d’entraînement strictement inutile et ridiculement courte pour n’avoir aucune incidence pour la suite. Enfin si, l’incidence est qu’Arrow sera confronté à Flash qui n’est plus lui-même. En, gros, le scénario est facile.

flash arrow

Pas le souvenir d’avoir vu cette scène, et vous ?
©WB

Le retour de Felicity permet de se rendre compte que Barry a du mal à comprendre qu’Iris est assez fade face à elle. Surtout, le triangle amoureux entre Iris, son petit copain flic et Flash est plutôt bien senti et bien utilisé mais le personnage d’Iris, je ne peux pas… Le discours sur l’amour entre Olvier et Barry était plaisant pour le coup.

On oublie le méta humain rapidement et il sera expédié en une demi-scène à la fin de l’épisode. Dommage de réduire le crossover à ça, il y avait pourtant une tonne d’intrigues à fournir pour rendre cette rencontre mémorable. Il n’y a qu’un pas à franchir avant de dire que les deux univers ne sont peut-être pas compatibles du point de vue intrigue et que seuls les personnages peuvent coexister. Ils n’enquêtent pas ensemble, ils ne combattent pas ensemble.Alors, oui, vous allez me dire que le titre parle de lui-même : Flash vs Arrow ne veut pas dire Flash aidé par Arrow, ça n’existe pas l’idée simpliste. Aparté, introduire un méta humain aussi maladroitement que ça en fin d’épisode, c’est vraiment brouillon…
Finalement, malgré ses défauts, l’épisode se suit mais n’est clairement pas une réussite en la matière. Le combat est bien fichu et l’idée que celui que l’on croit le plus fort n’est peut-être pas le bon est mené par des idées intelligentes. Rendez-vous la semaine prochaine pour une avancée peut-être majeure dans la série avant la pause hivernale.