Le Pablo Escobar de Benicio Del Toro est utilisé trop superficiellement. (Crédit : Pathé Films)