Excellente surprise de la saison dernière, The 100 revient cet automne avec une saison 2 attendue. Evidemment, c’est assez spoilers !

La saison 1 nous avait laissé une bonne impression et le final réservait de sacrés surprises. la saison 2 commence là où on avait laissé nos héros. Clarke était enfermé dans une chambre d’hôpital, Bellamy et Finn étaient portés disparus et Octavia s’était enfuie avec Lincoln. Ce sont ces trois intrigues qui seront développés dans ce season premiere plutôt efficace.

On découvre assez vite que Clarke et les survivants sont désormais coincés dans une sorte de micro-société enfouie sous terre, les vrais survivants de la Terre. Le contraste est assez clair entre l’ambiance de la saison 1 et celle-ci. On se retrouve dans un monde d’anticipation que l’on connait bien : une société nouvelle gérée par un seul homme. Clarke essaye évidemment de s’enfuir et ce qui est intéressé est de voir cette société presque bourgeoise, aristo qui tranche avec le style rock n’ roll de Clarke. Du côté d’Octavia et Lincoln, on est dans une sorte d’intrigue tertiaire peu intéressante. Empoisonnée, Octavia doit faire confiance à Lincoln et ce n’est qu’au détour d’une scène que l’on comprend l’existence de nouveaux grounders qui fait le lien avec la découverte du pilote (oubliée depuis). Bellamy et Finn retrouvent les rescapés de la navette à savoir Abby, Sinclair et Marcus Kane. L’intelligence de cet épisode se trouve dans la gestion de l’autorité. Kane retrouve son rôle de boss quand il retrouve Bellamy et Finn. Il faut rappeler que ces jeunes ont été envoyés sur Terre mais que les adultes sont toujours hierarchiquement au-dessus.

the 100 saison 2

↕4CW

The 100 continue à proposer une certaine violence et raconte finalement beaucoup de choses dans cet épisode. Si l’épisode ne propose pas un vrai gros challenge à part une situation assez basique de personnages prisonniers, de rescapés, bref des idées de base classiques, nous avons une volonté de proposer un univers qui devient riche. On se retrouve aussi avec une nouvelle distribution de cartes avec Clarke en duo avec Jasper. Bellamy, Finn, Raven et Murphy de retour sous l’autorité d’adultes et enfin Octavia et Lincoln en marginaux.

L’épisode promet aussi des pistes audacieuses avec la station où Jaha est encore en mode survie. Le dernier son de l’épisode ouvre des possibilités réjouissantes.

Avec une audience assez désastreuse (la pire audience depuis l’épisode 10), The 100 n’a aucune raison de moins marcher que les films de genre comme Divergente ou Le Labyrinthe. C’est improbable d’avoir une audience aussi peu reluisante. La série avait eu un bon bouche-à-oreille cet été mais les gens n’ont pas été au rendez-vous, impensable.