Une pierre est aujourd’hui posée dans le domaine conséquent de la culture pop: en effet, l’épisode pilote de la première série animée « Star Wars » produite par Disney va bientôt être disponible.

Clone Wars étant produite par Cartoon Network, la pierre est importante puisque cela marque la première collaboration Lucasfilms/Disney, en préparation du futur Star Wars VII. Comme d’habitude en avance sur son temps, SmallThings vous propose déjà la critique de cet épisode pilote: alors, grosse brèle ou bonne augure?

Annonçons sans plus de suspens que ce premier épisode, à l’initiative de Simon Kinberg, est une réussite, et qu’il ne prédit que du bon pour la suite des événements. Du point de vue du respect de la saga originelle (les 4,5,6, hein), le bilan est en effet positif : l’épisode se permet de belles références à son prestigieux modèle en créant toutefois ses propres situations et personnages originaux. L’action se déroule entre les épisodes III et IV, et l’on assiste aux événements qui vont aboutir a la création de l’alliance rebelle du « Nouvel Espoir ».

 

star wars rebels

©Disney

Si le personnage principal  est assez agaçant au premier abord et n’est pas sans rappeler l’insupportable Anakin de la Menace Fantôme, ce jeune garçon au cheveux bleus gagne pourtant en intensité et en complexité au long des 44 minutes de cet épisode spécial (les autres épisodes de la série ne dureront toutefois que 20 minutes), arrivant à se forger un certain charme, sans toutefois arriver à créer vraiment une identification du spectateur. Les autres personnages sont nettement plus intéressants et/ou sympathiques, qu’il s’agisse des premiers membres de la future alliance rebelle ou des ennemis appartenants à l’empire.

Du côté graphique, la chose est inégale. En effet, l’inspiration des créateurs de la série vis à vis des dessins originaux de Lucas se voit particulièrement dans le soin apporté aux décors et aux scènes de combat (de ce point de vue, l’épisode est TRÈS beau). Du point de vue du design des personnages, l’inspiration de la première série « Clone Wars » est visible, du point de vue de l’expression des émotions toutefois la chose est un peu plus réussie. Mais le même défaut revient :les poils et cheveux sont une fois de plus désespérément ratés, autant du point de vue du manque de soin apporté à la texture que du manque d’animation. On aura rarement aussi souffert en regardant ce que la série appelle un « Wookie » mais ne s’en rapproche absolument pas.

Du point de vue thématique enfin, la chose est légère sans être vraiment trop enfantine. Si la volonté de s’éloigner du côté sombre de « Clone Wars » est évidente, les thèmes abordés rappellent directement les sources de la série originelle, et se pare d’une belle introspection et d’un beau mystère (le Cube) dont la réponse ravira les fans de la saga. Les tournures de phrase sont agréables, et quand bien même le héros parle un peu trop on se laisse facilement emmener, une nouvelle fois, dans son univers. On est impatient de découvrir la suite !

Sans être incroyable, le premier pas de Disney dans l’univers de Star Wars est un pas ferme et décidé, qui ne se mettra à dos ni les néophytes, ni les fans absolus de la saga originelle. Et en plus, ça plaira aux enfants sans les abrutir! Que demander de plus?

 

Retrouvez un avant-goût de la série en DVD avec Prémices d’une rebellion, les deux premiers épisodes dès le 22 octobre.

A.M.D