FX a lancé deux séries sur le couple simultanément cet été : « You’re the Worst » et « Married ». Si la seconde se fixe sur un couple en bout de course, « You’re the Worst » raconte la naissance d’une histoire d’amour entre deux personnes décalées. Et ça marche.

« You’re the Worst », c’est tout d’abord l’histoire de Jimmy qui se retrouve au mariage de son ex et qui pète un plomb en lâchant les pires crasses possibles. Il est irascible, détestable et franchement asocial. Alors qu’il s’est fait virer du mariage, il est rejoint par Gretchen. Elle n’est pas foncièrement plus sympathique, elle boit, jure et a volé un cadeau de mariage avant de partir. Dix épisodes plus tard, ils n’ont pas vraiment changé, mais il tente tant bien que mal de vivre ensemble.

La force de « You’re the Worst », c’est clairement son ton. Décomplexée, la série est trash – mais évite de l’être trop – et crue. Ca cause sexe, adultère, et surtout, elle met en scène un couple incapable de vivre en société et même de vivre avec une personne. Cette situation provoque beaucoup de situations drôles, voire parfois hilarantes. Après, tout n’est pas rose non plus, et certaines blagues tombent à plat, mais il y a toujours quelque chose à se mettre sous la dent, on ne reste jamais sur sa faim. Un peu comme « Archer » au final, à qui « You’re the Worst » ressemble par certains aspects. « You’re the Worst » est un peu punk, brute de décoffrage, mais n’oublie pas d’être touchante – pour preuve, la fin du pilote.

you're the worst

FX©

La série est aussi portée par ses acteurs. Il suffit de deux minutes pour tomber sous le charme de l’accent so british de Jimmy, joué par un Chris Geere possédé par son rôle. Faux-nihiliste mais vrai écrivain inconnu, son personnage est plutôt bien écrit, même si parfois, ça tombe dans la facilité – au milieu de la saison notamment. Aya Cash est très convaincante en Gretchen, fille paumée et cynique qui prend peur rien qu’à l’idée de s’engager. Ces deux-là sont très bons, il n’y a rien à redire. C’est plus inégal au niveau des rôles secondaires néanmoins : si Desmin Borges est vraiment sympathique en ex-soldat atteint de troubles mentaux et reconverti en homme de ménage chez Jimmy, c’est plus dur de s’attacher à Lindsay et à l’actrice qui la joue, Kether Donohue – elle est très énervante lors des premiers épisodes avant de se calmer à partir du sixième. On ne voit pas vraiment les autres personnages, sauf Becca (Janet Varney), l’ex de Jimmy, mais rien de transcendant. Non, la série est vraiment centrée sur ces quatre-là, et globalement ça marche bien malgré quelques accrocs.

Après, tout n’est pas parfait, sinon la série aurait eu 5 étoiles. Parfois, ça se traîne, on sent aussi qu’au milieu de la saison, les choses se tassent et deviennent moins intéressantes, et l’utilisation du split-screen, si elle est sympathique lors du pilote, devient inutile par la suite. Ca manque aussi peut-être d’ambition dramatique et de personnages mieux croqués. Mais il ne faut pas bouder son plaisir, « You’re the Worst » reste une sitcom fraîche et sympathique, qui vous détendra parfaitement. A Stephen Falk et ses scénaristes d’approfondir tout ça lors de la saison 2 – si elle est commandée, ce qui n’est pas gagné au vu des faibles audiences. Rien que pour l’accent de Chris Geere, il doit y avoir une saison 2. On y croit.