La rentrée littéraire comptera 607 romans cette année. Des têtes d’affiche telles que Emmanuel Carrère, Amélie Nothomb, David Foenkinos, Frédéric Beigbeder et Grégoire Delacourt côté roman français, Thomas Pynchon et Alice Munro côté étranger. La plupart mettant l’accent sur l’Histoire et l’écologie.

607 romans, littérature française et étrangère confondues, dont 404 romans français et 75 premiers romans. Une rentrée littéraire plus importante en nombre que l’année dernière, et qui va miser sur ses « poids lourds » annoncés.

Ces poids lourds de la rentrée littéraire 2014 délaissent le romanesque pur pour lequel ils sont connus, pour adopter un penchant plus historique. Ainsi, David Foenkinos sortira chez Gallimard une biographie romancée de Charlotte Salomon, peintre allemande, tuée à Auschwitz. Emmanuel Carrère, dont le retour est très attendu, publie Le Royaume chez P.O.L. Son roman, très dense, racontera les débuts de la Chrétienté. Frédéric Beigdeber, après cinq ans d’absence, choisit de raconter l’histoire de Salinger et de sa fiancée Oona dans Oona & Salinger chez Grasset.

Un petit virage écolo pour cette rentrée littéraire, assuré notamment par Alice Ferney, qui publie chez Actes Sud Le règne du vivant. Quant à Olivier Adam, chez Flammarion, il publie comme à son habitude un roman social qui parle aussi d’une tempête qui a ravagé la côté du sud de la France.

Amélie Nothomb sort bien sûr son roman annuel chez Albin Michel. Cette année, il s’agit d’une histoire d’amitié intitulée Pétronille.

Côté premiers romans, les éditions Stock, par exemple, misent sur de nouveaux talents, tels que Denis Michelis qui publie La chance que tu as. Son roman sera critiqué sur SmallThings.

Pour la littérature étrangère, les Fonds perdus de Thomas Pynchon seront publiés au Seuil. Le désormais célèbre auteur japonais de 1Q84, Haruki Murakami, sort L’incolore Tsukuru Tazaki et ses années de pèlerinage chez Belfond. Chez Albin Michel, Craig Davidson sera l’auteur de Cataract City, déja acheté pour le cinéma, après le succès de l’adaptation de sa nouvelle De rouille et d’os par Jacques Audiard.

Sur SmallThings, on vous fera notamment la critique d’une très bonne surprise de cette rentrée littéraire à venir : La famille Middlestein de Jami Attenberg à paraître aux Escales.

De quoi se régaler en août et septembre. A suivre sur SmallThings !