Festival de Monte Carlo 2014 : deux jours plus tard

Festival de Monte Carlo 2014 : deux jours plus tard

1h19, lundi commence. Il y a quelques heures, un showcase Danse avec les stars s’est déroulé devant un public quasi conquis d’avance. Ce public d’ailleurs,  qui s’est réuni depuis samedi après midi autour du tapis rouge pour le 54è Festival de la télévision de Monte-Carlo où était pour la première fois Small Things.

Samedi, le tapis rouge se déroule pour accueillir une bonne vingtaine de célébrités.  Entre Thierry Beccaro et Jerry Bruckheimer en passant par Pascal Legitimus ou Joel McHale, le public faisait le tri. Ce festival est connu pour son grand éclectisme,  c’est un peu le pendant télévisuel du Festival de Cannes.

DSC03860 Pendant 5 jours, la différence se situe dans l’interaction,  les comédiens de TV viennent présenter leurs séries aux journalistes, partagent des moments avec le public avec des séances de dédicaces et se retrouvent quelquefois en compétition si leur série est nommée dans les catégories comme Meilleur programme comique ou meilleur téléfilm. Cette année,  un award d’honneur sera adressé à Jerry Bruckheimer pour l’ensemble de son oeuvre et de sa contribution télévisuelle.

DSC03902

Le monsieur qui produit les séries des Experts, Cold Case, Without a Trace ou Hostages a donc reçu la Nymphe d’honneur des mains du Prince Albert. 40 ans de production orientée action pour cet homme destiné à devenir dentiste selon sa mère,  c’est assez pour justifier cette récompense. L’autre récompense a été,  cette fois ci,  pour le public qui a donc de couvert l’épisode de la série des Experts qui introduit le nouveau spin off programmé dès l’année appelé CSI Cyber orienté comme son nom l’indique, sur les crimes liés au monde des nouvelles technologies et des réseaux. Episode assez dépassé dès la lecture de son pitch, ce segment met en scène une  Patricia Arquette qui fait son possible pour rendre l’entreprise crédible. C’est raté, le concept a dix ans de retard et on découvre que Les Experts sont vraiment devenus une caricature deux même avec un aspect formel d’avantage porté sur le gimmick visuel. L’histoire est confuse, à peine croyable et on en ressort avec la délicate sensation que ce spin off ne fera pas la passe de trois dans les dérivés.  A force de tailler dans le vif du sujet, on en ressort un produit calibré pour un public très CBS, vieux, dépassé par les nouvelles technologies et pris dans un étau qui souligne le côté dangereux du monde du web. Cachez vos enfants, Internet est là.  Oui pour l’aspect traitement des données mais non sur la manière de présenter ses dangers. A les entendre, tous les hommes qui matent du porno sont des maris trompeurs…

 

 

Bref, cette première soirée amenait au second jour où on découvre que les acteurs de Amour gloire et beauté sont bien jeunes. A l’occasion,  Darin Brooks a pu se détacher de son rôle de Blue Mountain  State où il joue Alex Moran. Ou l’inverse puisqu’il a commencé dans un soap pour y revenir dans un autre après BMS. Michelle McLaren avait annulé et nous n’avons donc pas pu discuter avec cette réalisatrice productrice de Walking Dead et Breaking Bad. Au programme du lundi, il y a eu Ted Danson, Eric Szmanda, Wallace Langham pour Les Experts, Jane Seymour (Dr. Quinn), Julie Benz, Grant Bowler, Jennifer Morrisson (Once Upon a Time), Jaime Murray et Tony Curran (Defiance) ou encore Joel McHale et Gillian Jacobs de Community!

About The Author

Thomas Wachnicki

Créateur de SmallThings, 1er Geek Picard de la planète Exilé dans le 92

Laisser un commentaire

Free WordPress Themes, Free Android Games
%d blogueurs aiment cette page :