La télé américaine est loin de se reposer l’été. La rédaction vous a concocté une preview XXL des nouvelles séries qui débarquent sur les écrans dès cette semaine. Dans cette deuxième partie, les nouveaux projets de Guillermo del Toro et de Halle Berry!

Reckless (dès le 29 juin sur CBS) (par Sophie)

Ils sont beaux et ils sont attirés l’un par l’autre et ils se retrouver à travailler sur la même affaire judiciaire. Le scénario n’est déjà pas franchement attirant en soi, et la bande-annonce, qui met en scène les deux personnages, en gros plans et ralentis qui se veulent langoureux, en compagnie d’un serpent pour montrer qu’on est en Caroline du Sud et qu’il fait chaud et que c’est chaud, n’aide pas du tout. Rrien, dans cela, ne donne envie.

Reckless
20%


 

The Leftovers (dès le 29 juin sur HBO) (par Tom Witwicky)

La nouvelle série de Damon Lindelof (Lost) fait parler d’elle mais aura-t-on vraiment quelque chose à nous mettre sous la dent? Le postulat de départ semble intéressant mais très limité. Que se passerait-il si 2% des êtres humains disparaissaient de la surface de la terre sans la moindre explication ? Le livre dont est tiré la série est un roman reconnu mais quand on nous dit « sans aucune explication », le  téléspectateur prend déjà peur. Les images donnent l’impression d’un drama très porté sur l’aspect communautaire et la lutte entre deux clans. Le pilote sera sûrement très intrigant mais quid sur la durée ?

The Leftovers</span>
75%


 

Finding Carter (dès le 9 juillet sur MTV) (par Sophie)

Dans « Finding Carter », Carter se fait arrêter par la police et découvre que celle qui prétend être sa mère l’a enlevée lorsqu’elle avait trois ans. Elle se retrouve donc dans sa vraie famille, mais celle-ci est une grosse déception, comparée à la complicité que Carter et celle qui a été sa mère pendant des années partageaient. Cela pourrait donner une série correcte, peut-être. Mais cela semble assez niais, mais si le débat mère biologique/mère adoptive est bien développé, on pourra y trouver un intérêt. Mais rien n’est moins sûr.

Finding Carter
40%


 

Get More:
MTV Shows


Extant (dès le 9 juillet sur CBS) (par Tom Witwicky)

Gros projet de SF produit par Spielberg (ou plutôt sa maison de prod), « Extant » voit Halle Berry héroïne de série, mère d’un petit robot et astronaute qui revient d’une mission. Son retour semble avoir des conséquences sur la planète… Le pitch semble improbable mais les premières images donnent sacrément envie. Une série de SF au pitch accrocheur qui, comme « The Leftovers », doit confirmer dans la durée avec un pitch aussi réducteur au final. Aura-t-on un excellent pilote puis des épisodes bouche-trou ? Un drama familial teinté de SF avec une pincée d’intelligence et de suspens ? Un pot-pourri d’idées qui se fait attendre.

Extant
65%


 

Welcome To Sweden (dès le 10 juillet sur NBC) (par TheGirlyGeek)

Bruce Evans est tellement amoureux de sa petite amie Emma qu’il n’hésite pas longtemps quand elle décide de retourner dans son pays d’origine, la Suède… Oui, il la suivra, même s’il ne connaît pas un mot de Suédois et qu’il devra survivre à la famille d’Emma et aux coutumes du pays. Ah, c’est beau l’amour !

Vu le peu de comédies que nous offre l’été 2014, on ne va pas faire les difficiles devant « Welcome to Sweden ». Surtout pas quand aux commandes, on découvre le frère d’Amy Poehler, Greg Poehler, qui joue aussi Bruce dans la série. Non vraiment, cette comédie s’annonce drôle et dépaysante, puisqu’elle nous fera mieux découvrir (on l’espère) la Suède et ses habitants !

Welcome to Sweden
70%


 

The Strain (dès le 13 juillet sur FX) (par Tom Witwicky)

Une invasion extraterrestre sous la direction de Guillermo Del Toro et de Carlton Cuse (Lost) ? Pourquoi pas ! En tout cas le trailer promet de grandes choses. Attention cependant à ne pas tomber dans une copie d’« Helix » ou dans un format bâtard entre le pitch de film et le pitch étendu à l’infini. Faisons confiance à l’équipe en palce et dégustons les images !

</span>The Strain
80%


 

The Divide (dès le 16 juillet sur We TV) (par Lordofnoyze)

Première série d’une toute petite chaîne qui est un peu l’homologue de Téva et Lifetime, « The Divide » est un pilote rejeté par AMC, mais repêché et commandé par We TV (les deux chaînes font partie du même groupe). Elle est le fruit du scénariste et réalisateur Richard LaGravenese, et de l’acteur et réalisateur Tony Goldwyn (également le président Fitzgerald Grant de « Scandal », derrière la caméra pour le pilote ). Elle se focalise sur un homme arrêté pour le meurtre de sa femme, et qui clame son innocence. Il est entendu par une militante de The Innocence Project, Christine Rosa (Marin Ireland, vue dans « Homeland »), mais la lutte pour faire libérer cet homme est entravée par un ambitieux procureur en pleine ascension politique (Damon Gupton). 8 épisodes avec une affaire fil rouge, avec un ancien de « The Practice » en showrunner, John Tinker : la série est ambitieuse dans ses thématiques, et peut devenir soporifique comme intéressante.

Attendue? A titre de curiosité, et du traitement de l’intersection entre politique et justice américaine, sujet brûlant s’il en est.

70%

THE DIVIDE Series Trailer | AMC + WeTV from robert edits on Vimeo.


 

Rush (dès le 17 juillet sur USA Network) (par Lordofnoyze)

C’est un playboy! C’est un bad boy! C’est un médecin! Il traite les gens uber-riches de Los Angeles comme dans les vrais hôpitaux sans poser de questions et en toute discrétion! C’est…. William Rush (Tom Ellis)! Dans l’usine à personnages de USA Network, cet antihéros chic et choc se définit comme un « fixer » médical, utilisant sa licence de docteur pour réparer l’appendice d’un quinquagénaire, ou traiter quelqu’un qui a tenté de se suicider dans la maison d’un sportif de haut niveau. Et, au contraire de « Ray Donovan », autre fixer, il n’a pas de problèmes familiaux connus ou de Jon Voight en patriarche badass. Chic, choc et toc : la série semble gâcher les talents du par ailleurs excellent Jonathan Levine (« 50/50 », « The Wackness », « Warm Bodies »). Et on parle des personnages féminins traités par-dessus la jambe dans les bande-annonces, de l’ex renfrognée à la secrétaire débutante qui va servir les sollicitations de Rush sur un plat, et apprendre beaucoup de son tempérament de businessman? *soupir*

Attendu? A fuir d’urgence.

Rush
10%


 

 Satisfaction (dès le 17 juillet sur USA Network) (par Sophie)

Un homme qui a tout pour lui se rend compte que sa femme le trompe. A partir de là, il va remettre sa vie entière en question. USA Network, chaîne sur laquelle Satisfaction sort, a donné pas mal de bonnes séries (Suits ou White Collar par exemple). Donc, ça donne envie. Cependant, le trailer aurait tendance à refroidir un petit peu – notamment par sa longueur. A tester.

Satisfaction
50%

 Dans la dernière partie : « The Knick », « Legends », et « Outlander »….