Après une première partie plutôt bien troussée, la seconde voit donc réapparaître Krycek. Que nous réserve ce numéro ?

Mulder et Scully sont au Moyen Orient et semblent perdre leur temps… mais le vrai, celui qu’ils perdent en contact avec une activité OVNI. Mulder se retrouve nez à nez avec Krycek sans réel poids dans ce numéro qui semble consistant mais seulement en apparence.

©IDW

©IDW

Les limites du comics se font sentir quand Harris cherche à créer une ambiance. Les cases se suivent, se répètent et finalement ne créent rien comme sensation. On se retrouve ici bien loin de l’atmosphère des épisodes Within et Without avec ce désert pesant et ses scènes SF qui tranchent avec le décor. Harris ose nous servir deux fois les fausses arrivées d’OVNIs en 20 pages et n’apporte pas vraiment d’eau à notre moulin. Le script piétine un tantinet mais nous propose des échanges entre Mulder et Scully qui semblent plutôt bien vus. Conspiration te voilà avec un personnage proche d’eux qui semble évidemment complice de la nouvelle conspiration.

Rien de bien surprenant dans ce numéro qui sert à développer le background, tout devrait s’accélérer dans le prochain numéro. Les hôtes de l’Huile Noire semblent inoffensifs et on ne sait pas trop ce que nous réserve l’histoire. La critique ne va pas plus loin cet épisode n’est vraiment pas addictif, raté ou réussi, bref c’est bateau.