La télé américaine est loin de se reposer l’été. La rédaction vous a concocté une preview XXL des nouvelles séries qui débarquent sur les écrans dès cette semaine. Dans cette première partie, les nouveaux projets des producteurs de « Homeland » et « Cougar Town »!


 

Undateable (dès le 29 mai sur NBC) (par Tom Witwicky)

La sitcom produite par Bill Lawrence (Scrubs, Cougar Town, Ground Floor) met en scène Chris D’Elia (Whitney) en trentenaire dragueur qui trouve son nouveau coloctaire en la personne d’un gars un peu coincé et de ses trois potes un peu nerd. On retrouve avec plaisir Briga Heelan (Ground Floor) dans un rôle un peu moins exposé que la série de TBS et Bianca Kajlich (Boston Public, Rules of Engagement) qui a pris quelques années mais qui reste bonne dans le genre (comédie je précise). La comédie joue beaucoup sur le visuel et la gestuelle de son héros. Pour l’instant supportable, le héros, Danny, peut compter sur les rôles secondaires plutôt bons pour le moment. La série ne révolutionne rien mais semble agréable.

<strong>Undateable</strong>
65%


 

Crossbones (dès le 30 mai sur NBC) (par Tom Witwicky)

Après Black Sails, Crossbones est la seconde série sur des pirates.  Alors que Hugh Laurie (House) devait jouer le personnage pour Crossbones, c’est finalement John Malkovitch lui-même qui a décroché le rôle. Face à lui, lé héros, Tom Lowe (Richard Coyle, sans charisme) est un physicien qui cherche à protéger une invention révolutionnaire qui permet de naviguer au plus précis. Le pilote est très… bateau. Aucune tension, aucun suspens, on reste la plupart du temps dans des décors anxiogènes et à part quelques plans de navire au début, les amateurs n’y trouveront aucunement leur compte.

Crossbones
40%


 

Halt and Catch Fire (dès le 1er juin sur AMC) (par Tom Witwicky)

Lee Pace (Pushing Daisies) débarque dans une série de AMC où, dans les années 80, des  ingénieurs informatiques confrontent leurs idées dans un monde en pleine mutation. On ne peut qu’être curieux de voir une série s’intéressait à une époque charnière dans le domaine informatique. Avec Silicon Valley et le film Jobs, le médias tentent de percer les mystères de ceux qui nous font avancer technologiquement. Portée par d’excellentes critiques, la série se fait attendre.

</span>Halt and Catch Fire
80%


Jennifer Falls (dès le 4 juin sur TV Land) (par Lordofnoyze)

Jaime Pressly (« My Name Is Earl ») revient à la tête de cette sitcom qui semble assez simple dans son pitch : une avocate récemment virée tombe bas, bien bas… très bas… et se voit obligée d’emménager à nouveau chez sa mère, alias Jessica Walter, Mama Bluth de Arrested Development. Elle accepte de travailler au bar de son frère…. interprété par un ancien de « My Name Is Earl », Ethan Suplee. Les clins d’oeil à la série de Mitch Hurwitz ne s’arrêtent pas là, puisque Jeffrey Tambor apparaît dans le pilote, et les quelques trailers sortis semblent délaisser la sitcom post-récession pour rentrer dans la case « ma famille, cet enfer » vue des centaines de fois. Ajoutons que Pressly en tant que Joy dans Earl pouvait assez vite agacer le spectateur, et on a du mal à avoir un quelconque intérêt éveillé pour cette nouvelle série de TV Land. C’est la première en single-camera, alors que les autres séries de la chaîne tournent en studio devant public, comme la majorité des sitcoms « à l’ancienne ».

Attendue? Les fans hardcore de « Arrested Development » seront contents de revoir Jessica Walter un verre à la main et la langue bien pendue. Mais le tout semble assez dispensable.

Jennifer Falls
40%


 

Power (dès le 7 juin sur Starz) (par TheGirlyGeek)

Un nightclub, de l’alcool, des billets verts et des jolies filles : avant même de savoir que la série « Power » est produite par 50 Cent, on se sent dans un clip grandeur nature de r’n’b ou de rap… Et effectivement, le synopsis pourrait ressembler à la trame de fond d’un tube du rappeur : James St. Patrick (Omari Hardwick), propriétaire d’un des plus beaux clubs de New York, vit la belle vie, même s’il a de plus en plus de mal à diriger en parrallèle un énorme réseau de trafic de drogues. Et il n’est pas si facile de dire au revoir à ses anciennes activités illégales.

Si la série arrive à nous emmener au delà des clichés et des préjugés des gangs new-yorkais, entre business de la nuit et de la drogue, alors « Power » pourrait bien être la série estivale qui se distingue de ses camarades !

Power
30%


 

Murder In The First (dès le 9 juin sur TNT) (par TheGirlyGeek)

Tout commence par un meurtre… Voilà un show qui semble revenir aux bases de la série policière, puisque la saison suivra pas à pas l’élucidation d’une affaire de meurtre. Ca change du schéma habituel des séries policières. Le premier suspect ? Le jeune directeur d’une entreprise high tech, qui a bien un motif, mais aucune preuve contre lui…

Avez-vous reconnu Tom Felton dans la peau du suspect ? Une première bonne raison de tester la série, même si on a aussi hâte de revoir Taye Diggs (Private Practice) aux côtés de Kathleen Robertson. Malheureusement le risque de dérapage est grand : et si le show ne fait que reprendre les ficelles des Experts ?

Murder In The First
35%


 Chasing Life (dès le 10 juin sur ABC Family) (par TheGirlyGeek)

Qui veut pleurer cet été ? Comme il n’y a rien de mieux l’été qu’une petite adaptation de telenovela (ce ne sont pas « Devious Maids » et « Jane the Virgin » qui diront le contraire), ABC nous offre « Chasing Life », adaptée de la telenovela « Terminales ». On y découvre April (Italia Ricci), dont la vie bascule quand elle apprend qu’elle est atteinte d’un cancer. Plutôt que de se morfondre, la jeune femme décide de profiter comme elle peut de la vie, quitte à prendre de folles décisions !

Si la série mise sur l’humour et l’optimisme, alors oui, « Chasing Life » devrait être sympathique et Italia Ricci (qui a commencé sa carrière comme « femme sexy n°1 dans « How I Met Your Mother ») devrait nous permettre de passer un bon moment. Mais attention à ne pas nous saper le moral avec de longs passages déprimants sur la maladie, on en a bien assez dans la vraie vie.

Chasing Life
45%


 

Dominion (dès le 19 juin sur SyFy) (par TheGirlyGeek)

« Que se passe-t-il quand Dieu perd foi en l’humanité et envoie une légion d’anges pour exterminer la race humaine ? » Ce synopsis vous dit quelque chose ? Et pour cause, il s’agit en fait de l’histoire du film « Legion » (sorti en 2009), adapté ici en série télévisée ! Sans surprise, on aura donc droit à de nombreux combats, à des alliances et à des trahisons, et tout ça en suivant les aventures de beaux gosses en sandales. A moins que… Et oui, les premiers trailles nous dévoile des anges plutôt modernes, protégés dans des cuirasses métalliques.

« Dominion » se distinguera-t-elle des séries estivales avec ses anges modernes ?

Dominion
35%


 

Almost Royal (dès le 21 juin sur BBC America) (par Lordofnoyze)

Deux aristocrates britanniques effectuent leur premier séjour aux Etats-Unis. Et vont faire du vélo, aller à la rencontre d’entraîneurs de baseball…. tous de vrais Américains. « Almost Royal » est la première comédie de BBC America, qui a bénéficié d’une belle exposition médiatique avec « Orphan Black ». Ici, on joue sur les différences culturelles et de civilisation avec une sensibilité qui lorgne plus vers… les sitcoms de la BBC-mère. Hélas, trois fois hélas : les deux comédiens retenus pour berner les Etats-Unis possèdent le timing comique de poulpes, et cela rend les bande-annonces franchement embarrassantes à voir. Pour des petites caméras cachées dans une émission quelconque, pourquoi pas. En l’occurrence, « Almost Royal » ne va pas faire du rentre-dedans au vitriol comme « Borat » ou verser dans le surréalisme. Ces deux aristocrates en font des tonnes… mais pour verser dans les lieux communs et archétypes british.

Attendu? A peu près autant que l’heure du thé à Boston : pas du tout. Consternation je suis.

Almost Royal
20%


 

 The Last Ship (dès le 22 juin sur TNT) (par Tom Witwicky)

Vous avez aimé Last Resort ? Vous êtes l’un des seuls à avoir regardé ? Michael Bay est là pour vous rassasier avec The Last Ship ou l’histoire d’un destroyer qui doit faire face aux conséquences d’une épidémie ayant décimé une majeure partie de la population terrestre. Gros budget pour la chaine TNT avec The Last Ship, tirée d’un roman, qui débute cet été. La série met en scène Eric Dane, échappé de Grey’s Anatomy, et Rhona Mitra (Nip/Tuck) et s’annonce explosive… ou comme un pétard mouillé ?

<strong>The Last Ship</strong>
65%


 

Tyrant (dès le 24 juin sur FX) (par TheGirlyGeek)

Choix audacieux de la chaîne FX pour l’été : un drame surfant sur la politique du Moyen-Orient… Alors que le tyran Khalid Al-Fayed est sur le point de mourir, son peuple craint déjà son successeur, son fils Jamal, connu pour ses actes de barbarie. Mais contre toute attente, le président mise plutôt sur son autre fils, Bassam, qui avait choisi depuis longtemps de fuir les horreurs de son pays pour devenir pédiatre aux Etats-Unis. Aujourd’hui marié et père de deux enfants, Bassam (devenu Barry), revient au pays à l’occasion d’un mariage. Mais il réalise bientôt qu’il ne peut plus repartir…

Une des séries les plus attendues cet été, grâce à son originalité et son sujet plutôt délicat. En espérant que ça ne bascule pas trop du côté « Homeland » de la force…

Tyrant
65%


 

Young and Hungry (dès le 25 juin sur ABC Family) (par Sophie)

Gabi veut devenir le chef cuisinier de Josh. Il finit par embaucher la jeune femme. Celle-ci prépare un repas pour Josh et sa petite amie. Cela se passe mal, ils se séparent. Mais visiblement, Gabi sa pouvoir tirer parti de la situation. Le postulat de départ de Young & Hungry, série qui débutera le 26 Juin sur ABC Family, est simple. Et au vu de la bande-annonce, on ne peut pas espérer quelque chose qui sorte des sentiers battus. Juste une comédie comme on en a déjà vu beaucoup – et encore, la bande-annonce n’est pas vraiment drôle. Aucune attente, donc.

Young and Hungry
10%


 

 Mystery Girls (dès le 25 juin sur ABC Family) (par Tom Witwicky)

LA série de l’été assurément, gros casting, gros concept, gros potentiel et grosse blague surtout ! Tori Spelling (enfin de retour avec un boulot stable) et Jennie Garth (Ce que j’aime chez toi) toutes deux connues pour leurs rôles dans Beverly Hills, reviennent dans une série policère… Mais mais… oui ce sera sûrement très drôle plus ou moins volontairement et donc ça restera un guilty pleasure trèèèèèès guilty.

Mystery Girls
20%


 

A venir dans la deuxième partie : « Extant », « The Strain », « Manhattan »…