Après une saison 3 de « Revenge » aux audiences incertaines, ABC a diffusé dimanche 11 mai son épisode final, « Execution ». Et si cet épisode n’a pas fait remonter l’audience (4,87 millions de téléspectateurs), on peut au moins se réjouir des nombreux rebondissements, qui sont de bon augure pour la saison 4 à venir.

On ne va pas se mentir, « Revenge » n’a pas toujours été une série exemplaire… Entre machinations, plans machiavéliques et trahisons, les personnages semblaient retourner leur veste tous les trois épisodes, laissant le téléspectateur pantelant et désorienté. Sans parler du nombre de fois où l’héroïne, Amanda Clarke (devenue Emily Thorne), s’est approchée tout près du but (venger la mort de son père, reconnu coupable malgré lui d’un horrible crime) pour finalement échouer et découvrir de nouveaux obstacles à sa quête. Oui, « Revenge » nous a souvent frustré pour mieux nous surprendre quelques épisodes plus loin. On ne peut pas non plus nier que les cliffhangers faisaient souvent leur petit effet.

© ABC

© ABC

Mais après trois saisons de rebondissements improbables, on commençait à se demander où les scénaristes voulaient en venir. Mais de quoi allaient-ils bien parler dans la saison 4 ? La série serait-elle au moins renouvelée ? Aujourd’hui, on sait enfin que la saison 4 aura lieu. Et le dernier épisode de la saison 3, intitulé « Execution », en pose les bases.

ATTENTION SPOILERS !

Que vous soyez habitués aux rebondissements de la série ou pas (on en voit venir certains, selon son degré d’expérience de sériephile, non ?), les deux morts de cet épisode final vous ont forcément touché… Et là où la série fait fort, c’est qu’en supprimant deux personnages de l’équation, elle multiplie aux contraires les futurs canevas d’histoires possibles dans la saison 4. Grâce (ou à cause ?) de la mort d’Aiden, les scénaristes peuvent développer la potentielle histoire d’amour entre Emily et Jack. Quant à la mort de Conrad, elle prouve que personne n’est à l’abri, quelque soit son degré de monstruosité, tout en amenant un nouvel élément à la série : l’arrivée inattendue de David Clarke, le père supposé mort.

Alors oui, « Revenge » m’a souvent agacé à faire un pas en avant pour mieux reculer de trois, ou en nous abreuvant de retournements de situation loin d’être surprenants. Je défie même quiconque de résumer exactement l’intrigue des 3 dernières saisons, tant elle fut rocambolesque et dense… Mais quand il s’agit de faire languir les fans, les scénaristes peuvent avoir de très bonnes idées !

© ABC

© ABC

Ce qu’on attend / espère voir dans la saison 4

– Que le revenant David Clarke ne mette pas 10 épisodes pour surprendre sa fille en mode « Surprise, je ne suis pas mort ! » et qu’on en apprenne plus sur sa vie depuis sa pseudo exécution. Était-il au courant des agissements de sa fille ? Surveillait-il ses avancées d’un oeil fier ?
– La réaction d’Amanda/Emily face au retour de son père : elle a fait tant de sacrifices (vains ?) pour le venger…
– D’autres scènes avec Victoria la folle.
– La descente aux enfers de Daniel Grayson, l’insupportable fils de riche qui se croit tout permis (et si les scénaristes pouvaient l’éliminer aussi).
– Voir comment Nolan gèrera son nouvel ami aux méthodes de chantage plutôt extrêmes…

Reste à voir si la saison 4 sera la dernière (ABC semble éviter soigneusement le sujet) et si on aura un jour une fin digne de ce nom. À moins qu’ils finissent par tuer tout le monde pour régler le problème.