Angelina Jolie et Elle Fanning étaient à Paris ce mardi pour présenter les premières images du nouveau film Disney, MALÉFIQUE. A cette occasion, et en attendant le film, revenons sur le projet Maléfique.

Cette adaptation est une nouvelle version du film / conte La Belle au bois dormant (1959) et propose le point de vue de Maléfique, la méchante sorcière. Angelina Jolie et Elle Fanning ont évidemment été bercé par les films Disney et c’est avant tout un rêve pour elles d’incarner des personnages si emblématiques. Après la semi-déception du Monde Fantastique d’Oz de Sam Raimi, Disney sort le grand jeu en attendant les adaptations prochaines de Cendrillon par Kenneth Brannagh et du Livre de la Jungle par Jon Favreau. Voici 5 raisons d’aller voir Maléfique.

  • Le film est profond pour les adultes et fun pour les enfants

Angelina Jolie a aimé ce script qui parle de relation familiale mais aussi de combat permanent contre le mal. C’est vraiment un conte dans la pure tradition littéraire avec des moments sombres et une morale un peu plus légère. Maléfique restera accessible pour tous. Encore un succès assuré ? Pour rappel, Oz avait totalisé 235 millions aux USa et 1.5 millions de personnes en France.

maléfique

Angélina Jolie et Elle Fanning, lors de la conférence de presse pour le film « MALÉFIQUE » à Paris, France.

  • Le film est visuellement impressionnant

Les premières images semblent vraiment spectaculaires, entre combats dantesques dans un univers d’héroïc-fantasy et décors magnifiques. Robert Stromberg, réalisateur et ancien superviseur des effets spéciaux d’Avatar, a vraiment voulu faire encore plus détaillé que ce qu’on a pu voir dans Oz. Les décors semblent naturels, bien loin du toc virtuel d’Oz ou de la Belle et la Bête de Gans. La 3D est aussi plutôt immersive. Les créatures entraperçues dans les vidéos paraissent d’une conception bluffante avec notamment un serpent des terres splendide et un simili-Balrog sorti du Seigneur des Anneaux.

 

  • Angelina Jolie semble faite pour le rôle.

Le casting est très proche visuellement parlant, des personnages du dessin-animé. Angelina Jolie joue donc Maléfique, grande fée sombre et méchante tandis qu’Elle  Fanning (Super 8) joue Princesse Aurore. On retrouve également Juno Temple (Killer Joe) en fée, Sharlto Copley (District 9) joue  le roi Stefan. POur l’anecdote, la fille d’Angelina JOlie et Brad Pitt,  Vivien, joue la jeune Aurore.

maléfique maléfique maléfique maléfique maléfique

 

  • Paul Dini est à l’écriture

Linda Woolverton est l’auteure du script mais Dini a été appelé en renfort. Dini était derrière Batman: The Animated Series (1992) et travaille désormais pour la firme Disney. Il n’est pas crédité mais ses conseils ont sûrement été positif.

 

  • Le méchant en héros

Maléfique se concentre sur un personnage de méchant ce qui est assez inhabituel. Les ennemis ont toujours cette habitude de fasciner et quand ils sont dans les contes de fées, de perdre à la fin de l’histoire. Prendre le parti de montrer comment un personnage antipathique arrive à porter un film et à amener une histoire là où il veut est plutôt une bonne chose. Quid de Maléfique ? Ce personnage peut-il apporter ce sentiment d’identification, d’empathie ? Voir un méchant échouer est moins intéressant que de voir un personnage avec des failles, ce que Maléfique propose.

 

Maléfique sort le 28 mai sur nos écrans !