Parmi les polars anglais récents qui échouent dans les bacs DVD et Blu-Ray, « Blood » affiche un casting de flics au poil : Paul Bettany, Mark Strong, Brian Cox et Stephen Graham. Mais pour des résultats probants?

La famille Fairburn, flics de père en fils, traîne une réputation sulfureuse dans une petite ville du Lancashire. Lorsque le corps d’une fille de 12 ans est découvert au beau milieu d’un skate park, Joe (Paul Bettany) et Chrissie (Stephen Graham) portent très vite leur attention sur un suspect plusieurs fois passé par la case prison pour des cas d’attouchements sexuels sur mineurs, et qui s’est tourné vers la religion. Son interrogatoire ne donnant pas les aveux escomptés mais sa suspicion ne faisant aucun doute aux yeux de Joe et Chrissie, ils s’apprêtent à commettre l’irréparable.

« Blood » est une adaptation cinématographique de la minisérie « Conviction » de la BBC, datant de 2004 (et inédite en France). Réalisateur de « La Maison des Ombres », sorti discrètement en France chez nous, Nick Murphy apporte une vision blafarde des petites villes anglaises, comme toile de fond de 90 minutes de culpabilité et remords qui vont consumer une famille de flics dont le patriarche (interprété par Cox) est atteint d’Alzheimer. Malheureusement, le film esquisse ses personnages avant de les faire plonger dans l’abysse et alors que leur collègue commence à les rattraper, l’ennui également. De plus, la réalisation composée de plans assez contemplatifs et l’irruption d’apparitions et de paranoïa chez les personnages donnent une grosse impression de déjà-vu. Peu importe la direction d’acteurs : c’est bien les dialogues qui posent problème, basculant dans le poncif et ne donnant aucune identité aux personnages secondaires. En optant pour une atmosphère à la « Mystic River », Murphy n’arrive jamais à trouver un propos intéressant pour illustrer deux frères qui s’épauleront dans la tragédie jusqu’au bout.

L’édition Blu-Ray offre pourtant un écrin solide au film : entre les deux pistes françaises et anglaises 5.1 et un transfert HD vraiment impeccable, il s’agit vraiment d’une édition donnant relief au polar sombre du réalisateur. Les 90 minutes passent ainsi sans problème et avec un certain confort. En plus de bandes-annonces VF et VOST, un seul bonus est présent : une interview (sous-titrée en français) de Nick Murphy et Paul Bettany. Entre les amabilités d’usage sur les acteurs choisis et le scénario de Bill Gallagher, Murphy glisse que certaines scènes « se tournent tout seul » vu la puissance des acteurs face-à-face à l’écran. Un supplément assez quelconque, qui aurait bénéficié des apports du scénariste adaptant sa propre minisérie. « Blood » est donc une déception, qui n’arrive pas à capitaliser sur son intrigue ou ses acteurs.