On en parlé il y a quelques jours, l’EP des American Authors avait laissé une impression plutôt positive. l’album Oh, What A life est disponible depuis le 3 mars, écoutons voir, comme on dit.

L’album reprend les titres de l’EP à savoir Believer, Best Day of My Life, Luck, Hit It et Home dont vous pouvez retrouver la critique sur le site. Il reste donc 5 nouveaux titres à décortiquer. Think About It est une nouvelle compo clairement inscrite dans la mouvance du groupe. A mi-chemin entre Fun et Imagine Dragons, Think About It fait le travail. C’est frais et entraînant.

what a life

Zac Barnett pose sa voix sur Trouble, la ballade de l’album. Le petit banjo est là, les choeurs aussi, les claquements de main également, le schéma est limpide. On se retrouve en duplica malheureux de l’univers d’Imagine Dragons. Moins abouti, la chanson est quand même plutôt agréable. Le sobrement titré Love utilise encore le banjo et les choeurs, dommage. Heart of Stone sort un peu du schéma avec une énergie qu’on avait plus depuis quelques titres. Assez simple, la chanson garde quand même la pêche pendant toute sa durée. Ghost suit la même voix avec une ambiance pop très Rocket Summer. Ca change ! Le titre qui donne son nom à l’album, Oh, What a Life, termine le disque avec un hymne qui met une option définitive sur le style dans lesquels on peut les ranger. on est clairement dans une filiation avec Imagine Dragons plutôt de bonne augure.

On sent une petite redite malheureuse qui nuit un peu à l’appréciation mais l’album s’écoute vraiment bien et est le parfait compagnon pour vos voyages ! C’est peut-être bateau comme phrase mais franchement, l’album passe très bien. Si les sensations sont les mêmes que pour l’EP, on reste quand même un peu déçu par quelques titres peu travaillés.