Jeannette sur mesure a mis en vente son opus numéro 3. En septembre, nous vous parlions de Jeannette sur mesure et de ses chansons composées suite à son cancer du sein. Ces chansons pleines de poésie et de bonne humeur, qui parviennent à traiter de sujets très graves sur une mélodie entraînante à la guitare. Son travail, mais surtout son intention, nous avaient beaucoup touchés.

Aujourd’hui, nous vous parlons de son troisième opus qui vient de sortir. Comme les deux précédents, l’opus 3 est en vente sur le site de Jeannette sur mesure. Le site, simple et efficace, nous présente la chanteuse à travers des vidéos, de très jolies photos, des actus… On peut aussi y écouter des extraits de ses chansons.

Jeannette sur mesure / Photo : Maurizio Giuliani

Jeannette sur mesure / Photo : Maurizio Giuliani

Cet opus 3 comporte trois nouveaux morceaux, toujours du même style. On pourrait dire qu’ils appartiennent au domaine de la « chanson réaliste », même si je me doute que Jeannette n’a pas franchement réfléchi à « catégoriser » son travail. L’opus 3 est envoyé dans une pochette très marrante, designée par Jeannette herself. Il faut découper la pochette en suivant les pointillés pour faire sortir le CD. Et l’on découvre Chic & aïe, Tentacules et Patiente.

La maladie et les émotions de la patiente sont toujours au coeur du travail de Jeannette. Ces thèmes sont traités encore une fois de façon très poétique et sensible. Mais j’ai trouvé qu’il y avait un peu plus de « concret » dans cet opus 3, dans le sens où les mots sont choisis avec davantage de premier degré, même si les métaphores sont toujours présentes. C’est ce que j’ai ressenti à l’écoute de Tentacules et de Patiente. Le mot Patiente, d’ailleurs (même si on peut lui trouver plusieurs degrés de signification) est un titre. En général, ses titres ne sont pas si clairs (Radiothérapire frôlait la clarté, on est d’accord).

On sent que la maladie a fait que Jeannette a pris de la distance par rapport à tout. Dans cet opus 3, elle nous démontre encore une fois qu’elle est capable de prendre du recul et de poser des mots décalés sur son expérience et ses émotions.

Jeannette parle avec tendresse du personnel soignant, dont le rôle est de soulager le patient physiquement… mais bien souvent, surtout moralement.

« Pour ne pas que je regarde vers mon ventre, elles me racontent que dehors l’hiver s’en va. » (Tentacules)

Jeannette nous parle aussi dans Patiente de la perte de confiance en soi que cause la maladie. Elle s’insurge le temps d’un air de guitare sur les émotions négatives qu’elle a pu ressentir. Un bel exemple de courage, comme un pied-de-nez à la maladie vaincue. La pochette de l’opus rappelle que l’achat de ce CD permet la réalisation du projet « Jeannette sur mesure ». On lui souhaite une très bonne continuation en chansons, dans cet univers qu’elle s’est confectionné.