Première réalisation de Ted Koland, Best Man Down aurait pu être un indé poignant, doux-amer. Au final, il reste en surface de son sujet et seuls les acteurs s’en tirent bien.

Scott (Justin Long) et Kristin (Jess Weixler) profitent des dernières heures de leur mariage avant le voyage de noces. Quand leur témoin, Lumpy  (Tyler Labine),  a un accident et trouve la mort, Scott se sent obligé de s’occuper des funérailles de cet ami et de prendre l’argent du voyage de noces pour l’enterrement et d’annoncer la nouvelle à son entourage… qui se retrouve très réduit.

Le pitch a tout l’air de donner dans la comédie dramatique mais rapidement on se retrouve devant un film qui ne sait pas sur quel pied danser. Le décès du témoin est très mal fichu, personne n’est troublé, la tension dans le couple n’est pas palpable, la solitude de Lumpy ne pèse pas dans le récit, c’est l’arrivée de Addison Timlin (Californication) dans le rôle de Ramsey qui va un peu relever le film. D’une fragilité déconcertante, Ramsey est la seule qui a pu se soucier de Lumpy durant quelques jours. C’est à travers quelques flashbacks que l’on voit leur rencontre et leur brève historie d’amitié.

best man down

©Magnolia

Best Man Down ne vole malheureusement pas bien haut. Les rares moments d’émotion sont rares et sont vus dans la bande-annonce. Justin Long et Jess Weixler sont plutôt effacés face aux rôles secondaires. Le récit prend même des travers assez clichés quand à l’entourage de Ramsey et son background. On frôle le mélodrame à certains moments alors que le film ne savait pas où donner de la tête depuis une bonne demi-heure. Quand une heure bien tassée passe, le film prend enfin son envol mais il est déjà trop tard, la dernière bobine se termine et on a un sérieux goût d’inachevé dans al bouche.

Des seconds rôles mal gérés, un récit mal calibré, Best Man Down n’a pas la puissance évocatrice de sa bande-annonce qui restera l’exemple du trailer réussi. On aurait aimé que le film soit le reflet de ses deux minutes où se mêlent choses de la vie, relations tendues, bons mots (He wasn’t your best friend, he was your oldest friend. There’s a difference) et amertume. Tyler Labine aurait pu être attachant, il est juste sympa, tout comme le reste du cast.