Hier soir, les fans de « The Following » retenaient leur respiration en découvrant enfin la deuxième saison dévoilée sur la chaîne FOX… Il faut dire que la première saison a autant fasciné que déçu, à cause de quelques faiblesses lors des derniers épisodes. Mais avec « Ressurection », le 2×01 de « The Following », les fans ont retrouvé le show angoissant et perturbant des débuts.

ATTENTION SPOILERS ! À la fin de la première saison de « The Following », on avait laissé Ryan Hardy au plus bas de sa forme… Certes, le psychopathe Joe Caroll semblait avoir été éliminé dans une explosion, mais à peine Ryan avait-il réussi à retrouver sa douce (et agaçante Claire), qu’une énième folle venait les poignarder tous les deux. Quoi de mieux pour laisser mariner les fans ?

following

©FOX

Pour la deuxième saison, les scénaristes ont décidé de faire un saut dans le temps d’un an. Claire n’a pas survécu à l’attaque de Molly, mais après le deuil, Ryan Hardy s’est reconstruit. Il est professeur, sobre depuis 6 mois et commence même ses journées par un footing. Un changement inattendu, n’est-ce pas ? Et un quotidien beaucoup trop banal pour l’horreur dont est capable la série. Heureusement, on retombe bien vite dans l’ambiance angoissante et stressante du show. On sait qu’un drame se prépare, mais on ne sait pas quand il viendra nous sauter au visage… Avec l’affreuse scène du métro, on revient enfin dans la puissance du show : l’angoisse, le meurtre gratuit, l’anonymat des adorateurs de Joe Caroll…

following

©FOX

On s’en doute : une fois le nom de Joe Caroll lancé dans la nature, l’ancienne équipe de choc est réunie à New York. On assiste donc au retour de Mike (Shawn Ashmore), toujours aussi à cran et prêt à poursuivre le culte de l’horreur jusqu’au bout du monde. Bizarrement, Ryan Hardy se la joue beaucoup plus détaché, peut-être trop pour les téléspectateurs, qui comprennent vite qu’il cache quelque chose : une pièce secrète pour nourrir son obsession pour Joe Caroll. Et ça tombe bien, car au milieu de l’épisode, on nous lâche une petite bombe : non, Joe Caroll n’est pas mort. Certes, on s’en doutait, mais c’est un soulagement ! Le match Ryan VS Joe devrait de nouveau épicer la série…

En parallèle de tout ça, les scénaristes nous dévoilent de nouveaux personnages, des petits nouveaux du culte, encore plus effrayant et inquiétant : un jeune homme (ou plutôt, des jumeaux), qui tuent une jeune femme avant de s’en servir comme jouet (et/ou animal de compagnie) dans son propre appartement… On découvre aussi la jolie Jessica Stroup (« 90210 »), qui joue cette saison la nièce de Ryan Hardy, plus débrouillarde qu’on l’imagine et qui épaule Ryan Hardy dans ses recherches. Un bon coup de jeune !

following

©FOX

Alors, que retenir de ce retour en force de « The Following » ? Tout comme le début de la saison 1, l’action est angoissante, suffocante et stressante. On regarde l’épisode en retenant sa respiration, sachant qu’à chaque seconde un taré du culte peut surgir… Les personnages sont bien de retour, aussi complexes qu’attachants et on se surprend à attendre avec impatience le clash entre les anciens adeptes du culte de Joe Caroll et les nouveaux, qui n’en font qu’à leur tête.

La saison 2 de « The Following » a autant de potentiel que la première et devrait ravir les fans… Mais seulement si le suspense et la qualité du show se maintiennent (l’audience avait un peu chuté en fin de saison 1).

Nouveau look pour une nouvelle vie ?