Vous avez une heure à tuer? Vous pouvez visionner les 50 films en compétition pour cette neuvième édition! Les votes sont ouverts jusqu’au 6 février.

Les festivals de films amateurs tournés artisanalement se multiplient. On compte le Nikon Film Festival, qui s’apprête à remettre ses prix 2014, le festival « Done in 60 Seconds » du magazine anglais Empire, par exemple. Le Mobile Film Festival fait figure de vétéran, avec 9 ans d’existence. Il permet surtout de fournir une plateforme alternative à de jeunes talents, qui peuvent ensuite servir de tremplin à la production d’un court-métrage professionnel, grâce à une bourse de 15 000 €.

Le lauréat de l’an dernier, Guillaume Renusson (pour « Une minute de silence »), a même sauté le pas avec la production d’un long-métrage indépendant, « Après les cours ». Le jury de cette année est présidé par Jean-Pierre Jeunet. C’est lui qui remettra les prix principaux, tandis que les internautes voteront pour le Prix du Public.

Cette année, pour favoriser l’interactivité, deux prix seront remis non pas aux réalisateurs, mais aux votants : le Prix du Meilleur Recruteur, soit l’internaute ayant invité le plus grand monde à voter pour les films; et le prix du Meilleur Diffuseur, soit l’internaute ayant partagé le plus de vidéos du festival au cours de la période de votes.

mobile film festival guillaume renusson

Guillaume Renusson, lauréat 2013, durant le tournage de « 30 secondes de bonheur », premier long-métrage.

Pour les votants, les prix mis en jeu sont plutôt pas mal : des tablettes, des téléphones mobiles, ou encore des bons d’achat dans la boutique du Film Festival. Mais surtout, c’est un moyen rapide d’appréhender et soutenir des jeunes talents.

Tous les renseignements par ici.