Si la saison 10 de X-Files semble plaire à beaucoup alors qu’ici, c’est plutôt l’inverse, ça n’empêche pas IDW de publier un spin-off centré sur les Lone Gunmen. Non seulement, on parle spin-off mais aussi crossover avec ni plus, ni moins que les Tortues Ninjas, Transformers ou encore SOS Fantômes… Review du premier épisode qui introduit tout ce beau monde…

Les Lone Gunmen ont accès à des fichiers du futur qui indique qu’une mystérieuse épidémie va toucher la planète.

L’équipe derrière ce projet est Paul Crilley et John Stanisci. Si le premier a un excellent sens du rythme, bien loin de celui de la saison 10 de  Joe Harris, le second a une fâcheuse tendance à ne pas aimer reproduire les visages. Si le trait est déjà plus travaillé, plus détaillé que ceux de la saison 10, on se demande si chaque case est bien dessinée par le même gars. Jamais Mulder n’a la même tête. Sur une même planche, il peut passer du Great Mutato, à Duchovny en deux cases… Impressionnant ! Stanisci arrive à reproduire les bons traits quand il se base sur des photos puisque dès que le personnage parle ou est en mouvement, on perd toute cohérence. Au-delà de ça, chaque case est bien détaillée et les mouvements sont dynamiques.

x-files conspiracy

Venons-en au script, l’histoire tient en haleine et l’ajout de Mulder et Scully dans l’équation donne un sacré cachet à l’ensemble. Le binôme associé au trio donnent de bien belles choses dans ce premier numéro qui alterne moments gores (l’épidémie semble affreuse), action et longs dialogues qui apportent plus qu’une seul numéro de la saison 10.

Ce premier numéro de X-Files Conspiracy est plutôt réussi. Malgré un trait maladroit, on rentre dans l’histoire en quelques cases. Pas de traces des crossovers encore, on nage en pleine histoire contemporaine et « crédible » donc on ne peut pas encore juger sur pièces ces idées farfelues.