Borgman (Jan Bijvoet) ou les joies de l'homicide propre et hygiénique.