Disons-le d’emblée, Lionel Olenga et Laurent Scalèse avaient besoin d’un héros autour duquel bâtir leur nouvelle série policière, « Chérif ». Le capitaine Kader Chérif, évoluant à la Crim’ de Lyon, est donc une figure identifiable, frâiche et charismatique. Lui donner une personnalité « cool » sans en faire trop était sans doute le plus gros pari de la série, puisque la case du vendredi soir sur France 2 est déjà bien balisée.

Et Chérif est donc présenté comme très compétent, volontiers goguenard, souriant les 3/4 du temps (même en réfléchissant) et intouchable. C’est très simple, lorsque la fraîche mais très émérite recrue Adeline Briard débarque, leur tandem va rester à l’écran la majorité des trois épisodes que j’ai visionné. Ce qui laisse peu de place aux personnages secondaires, ou aux éventuels antagonismes qui se dessinent à travers une scène du pilote. Peu importe qu’on nous fasse comprendre que Chérif a un penchant de tombeur de ces dames qui a causé la mutation de ses partenaires. Il a les meilleurs résultats d’élucidation depuis un bail, donc il a le champ libre.

Ce qui ne veut pas dire que les personnages secondaires n’existent pas, mais comme c’est le « Chérif Show », elles sont uniquement dans la famille de Chérif : son ex-femme avocate, Déborah (Elodie Hesme), et sa fille Sarah (Mélèze Bouzid). C’est clairement avec cette dernière que Chérif fonctionne le mieux, et leurs joutes ainsi que le côté protecteur de Chérif envers sa fille amènent les meilleurs moments du deuxième épisode. On ne peut pas en dire autant du duo Chérif/Briard : hormis les scènes où les deux reconstituent les motivations des différents protagonistes de l’enquête, la complicité envers les deux est assez aléatoire, et leurs piques souvent écrites sans subtilité. Malgré le caractère bien trempé de Briard, il y a encore beaucoup de chemin à parcourir pour que le personnage incarné par Carole Bianic trouve ses marques et puisse vraiment impliquer le téléspectateur autant que son collègue enquêteur.

chérif

©France2

Des enquêtes assez fades

C’est le côté procédural de « Chérif » qui fait hésiter ma recommandation. Il y a pourtant à faire, le territoire lyonnais étant mouvementé et propice à des enquêtes plus spécifiques à l’agglomération. Et non, on n’est pas obligés de ressortir les clichés du grand banditisme pour « ancrer » la série, ce que « Chérif » arrive à éviter. Néanmoins, les trois enquêtes visionnées avaient du mal à se démarquer des milieux sociaux classiques : le pilote nous propose une enquête dans des groupuscules d’extrême-droite, sans avoir forcément de propos ou de trouver un moyen de creuser les failles. En lieu et place, nous avons un Chérif qui vient faire le fanfaron en pleine réunion, et embarque une sélection d’activistes au poste. Même si le troisième épisode arrive à multiplier les fausses pistes et rebondissements, et ajoute une prestation honnête de Sonia Rolland, le syndrome « vite vu vite oublié » frappe vite. Et les failles béantes du comportement de Chérif, mises à jour par sa partenaire professionnelle et sa fille, n’y font pas grand-chose.

« Chérif » utilise également le meta, en faisant citer des séries policières classiques par son héros. Celles-ci sont à dose homéopathique, et font sourire. A vrai dire, on a aucun mal à croire que le capitaine Chérif veut être un « Shaft-in-training », mais dans ses tentatives de dépeindre un personnage super-cool et psychologiquement charmant, les scénaristes oublient de nous en présenter les raisons. Outre une exposition bien expéditive en fin de pilote par Bianic, Chérif n’est pas le Charlie Crews de « Life », dont la zen-itude est causée par beaucoup de colère refoulée et de désir de vengeance. Même si « Chérif » se laisse regarder, et acquiert une identité certaine, il s’agit encore de transformer l’essai et proposer des surprises dans la structure ultra-balisée de l’enquête policière. La saison 1 ne comptant que 8 épisodes, on devrait y revenir assez vite avant la fin de l’année.

Retrouvez le pilote en streaming ici, avant diffusion demain soir sur France 2 :

CHERIF – Episode 1 – PREVIEW EXCLU ! par CherifFr2