En grande fan de Daniel Pennac, et de la tribu Malaussène, je ne pouvais pas passer à côté du film de Nicolas Bary, reprenant le premier tome de l’histoire de Benjamin Malaussène « Au Bonheur des ogres » !

Quand je dis grande fan, c’est je relis la série très régulièrement et je connais quasi tout par cœur. C’était donc aussi un risque que d’aller voir ce film : risque de se dire « rhaaaa mais ils ont oublié çaaaa !!! Et pis ça aussi !! Haan, c’est pas ça qu’il dit dans le bouquin ! » (Rassurez-vous, tout ça se passe dans ma tête…)

Bref, je suis allée le voir comme ça Au Bonheur des ogres avec une très grande envie, et aussi une très légère appréhension.

N’y allons pas par 4 chemins, ce film est très bien. Pour ceux qui ne connaissent pas par cœur les bouquins, voire ceux qui ne connaissent pas Daniel Pennac (quelle honte), foncez, vous allez passer un moment sympa et amusant. Pour ceux qui comme moi sont fans, je ne saurais dire.

Au Bonheur des Ogres

©Pathé

Je suis vraiment contente du film, l’univers dépeint est plutôt proche de celui de Pennac, selon moi, les acteurs sont plutôt bien choisis (bien que j’aurais vu Benjamin et Tante Julia un peu plus âgés), Thérèse, Jérémy, Stojil (joué par Emir Kusturica !)etc. Petit bémol pour le choix de Sinclair, le directeur du magasin, ici, nous avons Guillaume de Tonquédec (mais si, vous savez, le papa coincé dans « Fais pas ci, fais pas ça »), or, bien qu’il joue très bien, je ne le voyais pas du tout comme ça ! Dans le livre, c’est un bobo type « jeune cadre dynamique », cheveux blonds et longs, avec ce qu’on a comme spécimen se baladant à la défense, on aurait pu trouver un beau jeune con.

Certaines choses ont été tronquées, d’autres remaniées, qui me donnent un peu l’impression que Nicolas Bary n’a pas pris en compte les autres tomes, et donc ne voyait en ce film qu’une adaptation unique, sans suite (et j’espère que je me trompe…). La plus grosse erreur étant pour moi l’oubli total du personnage de Clara !! Elle est où la petite sœur qui ne quitte pas son appareil photo, secrètement amoureuse de son grand frère ? Elle a quand même un rôle important dans la suite des romans ! Et puis après réflexion, je pense qu’ils ont mixés les persos de Clara et Louna en une seule et même sœur. Mais bon, quand même ! Clara quoi !

Malgré cette déception, encore une fois, je trouve ce film très réussi, ce qui n’était pas facile, vu que les romans de Pennac sont réputés inadaptables.

Je voulais savoir si Pennac avait eu son mot à dire dans cette production et après quelques recherches, j’ai vu que, malgré le fait qu’il ne soit pas crédité dans le générique (à part en tant qu’auteur du roman), il a beaucoup discuté avec le réalisateur avant d’accepter de lui céder les droits. Donc, ce film a le label « Daniel Pennac » ! (Et le mien)

-Iris-