Ce matin a lieu la deuxième édition de la Matinale de la littérature courte à Paris, organisée par Short édition. Il s’agit d’un concours de création en live, sous la présidence d’honneur de David Foenkinos. Short édition a créé en 2011 ce concept de communauté d’auteurs et de lecteurs sur le web, dont le but est la découverte de nouveaux talents littéraires à lire en numérique en un temps réduit (de 1 à 20 minutes). La littérature courte : littérature de l’ère moderne et numérique ? En tout cas Short édition y croit, développe cette communauté, et communique autour à l’occasion de cette matinale dédiée.

litterature-courte-matinale

Dès 7h du matin, auteurs et lecteurs seront rassemblés pour un concours de création en live. Nouvelles, micro-nouvelles, poèmes, Bd courtes… Les participants, préalablement sélectionnés sur le site de Short édition, devront créer une oeuvre en direct en acceptant les contraintes de temps limité, du moment imposé, et de l’exposition au regard des autres. Pas évident, surtout ce dernier point, alors que la création artistique et littéraire est souvent timide et discrète. La littérature courte est connectée à sa communauté web, mais aussi à son public du jour. Le gagnant remporte 600€ mais surtout la reconnaissance de son talent !

C’est Short édition qui a développé le concept de la littérature courte, littérature de l’ère numérique mais aussi littérature de l’époque moderne. On peut imaginer lire ces textes dans les transports, dans une file d’attente… On peut aussi participer à cette communauté en votant pour les textes, en les partageant sur les réseaux sociaux, en découvrant les autres posts des auteurs qu’on a apprécié. Une manière différente d’appréhender la lecture et l’écriture pour notre époque moderne, où l’on a pas forcément le temps nécessaire pour ces activités. Une façon aussi de tordre un peu le cou aux préjugés concernant le numérique. La littérature doit changer, évoluer de concert avec la société et les technologies, mais ce n’est pas pour autant qu’elle en est forcément rabaissée. Elle peut adopter plusieurs visages, s’adresser à des publics et habitudes différentes, en somme prendre une place plus importante dans notre vie. C’est en tout cas l’idée de Short édition, qui avec ce concept de littérature courte tente d’adapter la littérature aux nouveaux modes et rythmes de vie, pour ceux qui n’envisagent plus de passer des heures dans le canapé avec un bouquin de 500 pages.

« On parle beaucoup des défauts, des dangers du numérique mais il faut encourager ce qui pousse à la lecture – j’ai toujours pensé que c’étaient aux textes d’aller vers les lecteurs – et à l’écriture. C’est si inquiétant de voir la moyenne d’âge des lecteurs augmenter ainsi. Le numérique est le mode de vie de la nouvelle génération, c’est ainsi ! » David Foenkinos

Sur le site de Short éditions, les fiches de chaque oeuvre contiennent donc le contenu avec une présentation de son auteur, le nombre de vues, le temps de lecture estimé, les genres et mots-clés (« romance », « instants de vie », « humour », etc). Rien à voir avec l’auto-édition : c’est la communauté est révélateur de talent. Grâce à Short éditions, les auteurs peuvent être remarqués s’ils ont beaucoup de vues et de votes. Ils ont la possibilité d’être publiés en eBook et au format papier, en collectif, puis éventuellement en individuel.

Une chouette initiative dont pourront profiter les auteurs en herbe qui ont envie de s’amuser un peu, d’intégrer une communauté encourageante et sympathique, et pourquoi pas d’être reconnu ?

 

Le schéma du fonctionnement Short Editions

Le schéma du fonctionnement Short Editions