La Gifle est une série australienne réalisée par Tony Ayres (en anglais The Slap). Elle est tirée du roman La Gifle de Christos Tsolkias (publié en 2011 chez Belfond dans sa version française). Elle vient d’être diffusée en septembre sur Arte, et est déjà disponible en DVD. La série raconte en une seule saison et 8 épisodes les conséquences de la gifle qu’un adulte a mise à un enfant lors d’un anniversaire. Zoom sur une mini série qu’il faut voir.

Hector a quarante ans. Pour l’occasion, son épouse Aisha invite leur famille et leurs amis autour d’un barbecue pour l’après-midi. Hugo, quatre ans, sur-couvé par sa mère qui l’allaite encore, est insupportable depuis le début de la fête. Une batte à la main, il fait de dangereux moulinets dans les airs, et donne un coup de pied à Harry qui le gifle violemment. Et là, c’est le drame. Rosie, la mère d’Hugo, crie à l’agression d’enfant, et attaque Harry en justice. La zizanie est semée au sein de cette petite communauté.

La scène de la gifle

La scène de la gifle

Chaque épisode de La Gifle est centré sur un personnage : Hector pour commencer, puis Anouk, Harry, Connie, Rosie, etc. L’histoire progresse chaque fois à travers le regard d’un autre protagoniste. Hector qui fait sa crise de la quarantaine et considère que Rosie ne fait pas toujours les bons choix… Harry ramené devant ses vieux fantômes, son père violent et ses accès de colère difficiles à réprimer. Connie, la baby-sitter, qui a un gros faible pour Hector et fait tout pour qu’ils aient une aventure, malgré l’amitié qu’elle porte à Aisha…

Choisir de zoomer sur un seul personnage à chaque fois est une excellente idée. Cela n’empêche absolument pas la progression de l’histoire. On retrouve les enjeux chaque fois traités différemment. Alors que Rosie passe pour une mère surprotectrice presque enragée, l’épisode qui la concerne nous amène à tempérer notre opinion. On découvre les ramifications de l’événement déclencheur : les problèmes de chacun, comment fonctionnent les couples, etc. On apprend chaque fois des choses insoupçonnables au sujet des personnages. Et finalement, tout nous ramène sans arrêt à cette fameuse scène de la gifle. Pourquoi les choses se sont déroulées comme ça, qui a vu quoi et pourquoi, qui en a pensé quoi, et pourquoi…

La Gifle / Hector et Connie

La Gifle / Hector et Connie

Au fur et à mesure que l’histoire avance, chaque personnage va devoir choisir son camp. Au drame de la gifle s’ajoute l’amourette d’Hector avec Connie, la baby-sitter de ses enfants. L’amitié qu’entretiennent Aisha, Rosie et Anouk depuis très longtemps va également compliquer les choses lors du procès. Aisha va hésiter entre sa meilleure amie et la famille de son mari, avec lequel elle vit actuellement une crise de couple.

La Gifle / Rosie, Anouk et Aisha

La Gifle / Rosie, Anouk et Aisha

Bref, vous l’aurez compris, tout s’entremêle au sein de cette communauté australienne. La tension est à son comble et grandit d’épisode en épisode. Une série dense et passionnante comme je les aime. Je ne saurais que trop vous conseiller de la voir. Les acteurs sont très bons. Sobres et au service de leur rôle. Aucun n’en fait trop. Aucun ne crève l’écran, comme on dit. Sur un pied d’égalité, ils servent parfaitement la série et son scénario. Une réussite.

 

Un très bon article des Inrocks, j’aurais voulu dire aussi bien !

la-gifle-série