Le Chat revient ! Cela faisait longtemps que Philippe Geluck ne nous avait pas concocté un petit recueil dont il a le secret. Cette année, le gros matou pince sans rire, qui ne s’exprime qu’en jeux de mots, revisite pour nous la Bible.

Petite biographie du Chat pour commencer

Le Chat existe depuis les débuts des années 80. Presque 30 ans, en somme. En vue de cet anniversaire, Philippe Geluck a d’ailleurs annoncé qu’il ne dessinerait plus le Chat pour les journaux. Après des années de bons et loyaux services, l’auteur et dessinateur décide de se consacrer à ses autres projets. C’est le 22 mars 1983 que le chat est apparu dans le quotidien belge le Soir pour la première fois, suivi par des publications dans VSD. Depuis, le matou est aussi connu en France qu’en Belgique. Le premier recueil du Chat était sorti en 1986 chez Casterman. Le succès est immédiat en Belgique (trois ruptures de stock successives), plus tardif en France.

Tome après tome, le succès est au rendez-vous. La demande de produits dérivés apparaît : sortent donc hors-séries spéciaux, DVD, et des expositions itinérantes sont créées, notamment pour les 20 ans du Chat. La fin des années 2000 constitue la consécration pour Philippe Geluck et son chat : immense exposition inédite au Salon du Livre de Paris, statue du chat à Hotton (Belgique), Geluck fait citoyen d’honneur, participation à Siné Hebdo, etc.

Chaque sortie de tome est un succès et se classe dans les meilleures ventes.

Le Chat est aussi entré dans l’ère numérique puisqu’une application Apple et Android a été créée pour lui. Geluck réalise un dessin inédit quotidiennement pour cette application depuis 2010, tout en poursuivant ses publications dans la presse. On comprend qu’il ait envie de lever le pied, maintenant…

La Bible selon le Chat

La Bible selon le Chat est le 18ème tome de la bande-dessinée, sous-titré sur le site web de Casterman : le premier récit humoristique de Dieu. Geluck déconstruit l’Ancien Testament et nous en livre sa version pour le moins originale. Le Chat, devenu Dieu, va se mettre au boulot avec l’aide de son porte Pascal, le mouton. Il entreprend de peupler la planète et va s’y reprendre à plusieurs fois… Non, parce que les dinosaures, c’est rigolo mais ça finit par être un peu compliqué… Surtout avec les noms qu’il lui a donnés… Dieu et Pascal vont rivaliser d’idées (malgré eux) pour rendre la Terre agréable à vivre. C’est sans compter Jacqueline, la femme de Dieu (la Mort), qui s’énerve toujours un peu.

Philippe Geluck s’amuse de sujets vus et revus pour les traiter à sa manière. Il démonte les tabous tels que la naissance d’Adam, qui a donc une maman (la Mort), un papa (Dieu), mais aussi un deuxième papa en la personne de son oncle le mouton lorsque la Mort décide de plaquer son mari. Un petit clin d’oeil au mariage pour tous, en passant. De nombreuses références y passent : le fruit défendu, Eve, l’arche de Noé, etc.

La Bible selon le Chat est constitué de deux petits recueils contenus dans un coffret. Il y a donc deux parties, qui se lisent extrêmement vite. On sourit tout le long, même si le travail laborieux de Dieu et du mouton pourra sembler un peu trop longuement « raconté », parfois. Les bons mots et jeux de Philippe Geluck font mouche. Le choix d’un tel thème permet au dessinateur de se renouveler et de jouer sur un autre tableau.

« Tu riras de tout, car, vu qu’on va tous crever un jour, seul l’humour te permettra d’avoir un peu de recul sur les vicissitudes de l’existence » – Le Chat

Le site de Philippe Geluck

bible-selon-le-chat