Dimanche dernier a eu lieu le retour d »une série événement. Je ne vous ferais pas la disgrâce de vous résumer la série. On se doit de la connaitre et d »au moins avoir vu l »excellente saison un. Si non, il est quand même grand temps de s »y mettre. Si vous avez vu et que vous n »avez pas aimé, vous ne méritez pas de lire mon article. Les opinions divergent sur la saison 2 mais sachez que moi, je suis une grosse vendue à Homeland.

 

Apparemment, comme le note Gaetanfisher, je n »étais pas la seule à attendre impatiemment ce jour bénie de la reprise d »une de mes séries fétiches. On peut noter l »exploit de ne pas faire un score trop dégueulasse quand en face, on a la fin d »une des meilleures séries de la décennie (selon beaucoup, moi je ne regarde pas encore).

Pour revenir à Homeland, oui elle a des défauts comme toutes les séries (d »ailleurs, je ne connais pas de série parfaite … à part Borgen, peut-être) mais elle a su révolutionner le genre et garder une qualité quasi constante à travers les deux saison. Mais bon, je ne suis pas ici pour vous faire une critique de la série en générale mais bien de son season premiere. Je sais que vous êtes censés être à l »honneur mais,c »était un peu démago, parce qu »au fond, c »est moi la taulière. Donc moi, un peu d »abord et les autres ensuite. Ah oui, je précise. L »article sera spoiler – free pour ceux qui le souhaite: des balises spoilers seront là pour ceux qui ont déjà vu l »épisode.

Si vous voulez être retournés devant un épisode, ce n »est peut être pas devant ce season premiere que cela va se passer. On a le droit à une reprise « en douceur » (entendez par là que vu ce que nous a offert la casino online série question intrigue, là c »est vrai qu »il ne se passe pas grand chose.

 

Stacy résume bien la chose. On revient en douceur et du très bon s »annonce. Mais pour le reste du tweet, minute papillon, on a d »autres choses à dire avant ! En effet, même si les connexions avec la saison 2 sont clairement évidente, j »ai eu cette impression d »un nouveau pilot où on nous nous re-présente les personnages mais dans un contexte tout à fait nouveau (ainsi qu »une personnalité nouvelle pour certains). Bon, on a quand même nos bases pour pas trop changer du tout au tout.

 

Voilà, Arnaud O nous rassure tous. Carrie est toujours ce qui fait d »elle un personnage assez fascinant. Et Claire Danes a bien retravaillé sa palette de grimaces pour l »occasion. Donc TOUT VA BIEN.

Mais pour ce qui concerne des personnages que l »on trouve changé. The Persuader est de mon avis.

Alors, je vais England Truck defensive driving tips School. peut être en faire hurler certains mais moi j »aime bien le personnage de Dana. Même dans les saisons précédentes, je n »étais pas insensible à son personnage. J »étais persuadée qu »elle avait du potentiel et je pense que les scénaristes sont de mon avis cette saison. On la retrouvé transformée.

[toggle_simple title= »Spoiler » width= »Width of toggle box »]une tentative de suicide, ça change forcément quelqu »un. Je vous avoue que le passage selfie naked est encore un mystère pour moi mais étant donnée la surmédiatisation de la famille, on risque d »en entendre encore parler.[/toggle_simple]

Et cette évolution risque de donner de bonnes choses dans le futur.

C »est là que je peux lier le tweet de Stacy et celui de Thomas. Pendant tout l »épisode, on est sous tension et c »est, comme le précise Thomas, dans les trois dernières minutes que notre attention est vraiment captée.

[toggle_simple title= »Spoiler » width= »Width of toggle box »]Personnellement, je ne m »attendais pas à la « trahison » (pourquoi les guillemets, il y a clairement trahison de Saul). Enfin … si, avec du recul et ses échanges avec sa femme, on peut se dire que Saul commence à saturer et à remettre en question son engagement pour l »Agency. [/toggle_simple]

Même si pendant tout l »épisode, vous vous êtes dit « bon mou du genou cet épisode », je trouve, personnellement, qu »il est plein de promesses. Promesses d »une saison qui sera à l »image de la première donc pour moi excellente. Les showrunners ont su nous reglisser dans cette ambiance si particulière et juste à la fin nous lâcher juste de quoi aiguiser notre curiosité et nous permettre de revenir si l »épisode ne nous avait pas déjà conquis. Faites donc ce cadeau à votre sériephilie, restez tunes to Homeland parce que je vous le promets, cette saison sera de qualité. Si non, je suis prête à me soumettre à votre courroux (ou à tout gage que votre imagination délirante pourra laisser en commentaires). Encore une bonne raison de regarder Homeland.

 

Bref, ne faites pas comme lui.

Elvire.