A l’occasion des 20 ans de la série en France, revenons sur la série du côté du public et des critiques. A travers les chiffres d’audiences, nous nous appuierons sur la vie de la série en s’arrêtant sur les événements à retenir de X-Files (épisodes, coulisses, production).

X-FilesLa série est considérée comme une série culte depuis 1996, période où X-Files a explosé médiatiquement. Le phénomène a été ressenti en France, où les audiences et l’exposition de la série ont été totalement modifiées mais bien entendu aux USA où l’accueil critique et public a continué à progresser.

1995/1996 : Reconnaissance

La série garde la case du vendredi pour cette troisième saison qui commence devant pratiquement 20 millions de personnes qui voulaient savoir ce qui était arrivé à Mulder. La série gagne encore des téléspectateurs et brassent régulièrement entre 15 et 18 millions durant cette troisième année. La mythologie de la série s’étoffe et X-Files souligne de plus en plus son côté bipolaire avec d’un côté des épisodes purement mythologiques qui font avancer ou qui développent l’intrigue fil rouge à savoir la conspiration extraterrestre et de l’autre côté des épisodes plus traditionnels bouclant des enquêtes paranormales.
X-FilesLe schéma n’attire pas le public puisque les épisodes mythologiques n’attireront pas plus de monde que les loners. La seule consolation est que la mythologie se découpe en double-épisodes et la seconde partie cumulent toujours plus que la première. Le second plus gros score de la saison intervient avec Grotesque, où 18.32 millions de personnes s’installent devant le poste. Il faut noter que les loners les plus intrigants, intéressants ou décalés attirent la curiosité de l’américain qui sera plus nombreux que de coutume avec notamment The List, War of the Coprophages ou Jose Chung’s From Outer Space qui dépassent facilement les 16 millions. L’exception qui confirme la règle étant pour Tesos Dos Bichos, épisode très faible, qui fait plus que Pusher ou Clyde Bruckman avec 17.38 millions !
Le public de X-Files reste sable mais semble assez aléatoirement intéressé par les enquêtes. Le gap d’audience peut atteindre  plus de deux millions entre deux épisodes.

X-Files

Jack Black et Giovanni Ribisi dans DPO

Cette saison, considérée comme très solide, met en place beaucoup d’éléments mythologiques et fait la part belle aux serial killers et aux démons intérieurs. Mélant habilement les qualités des deux premières saisons avec une qualité croissante dans sa production, la saison 3 de X-Files parvient à confirmer ce qu’on attendait de la série sans utiliser tout son potentiel. On ressent une marge de progression énorme, les épisodes un peu décalés font leur apaprition mais sont plutôt grinçants que drôles comme War Of The Coprophages ou Clyde Bruckman. Le plus comique, Jose Chung’s From Outer Space sera même le plus regardé en France avec plus de 4 millions de personne sur M6.
En France, c’es cette saison qui sera vraiment exposée avec une programmation en prime par salves de trois épisodes le samedi suivi des rediffusions des deux premières saisons. Par un bourrinage que l’on retrouvera avec les Experts sur TF1, M6 réussit cependant à créer une offre vis à vis d’une demande toujours croissante. La série explose dans les médias, on ne parle que d’elle. Il faut comprendre qu’aux Etats-Unis, la série est en train de commencer sa saison 4 qui est celle de la consécration. Le buzz est donc quasi parallèle.

Peut-être porté par une aura moins forte, l’épisode concluant la saison se termine devant 17.86 millions de personnes soit moins que pour le season premiere. Pour la première fois, X-Files ne remplit pas sa mission de fidéliser. Cette tendance va se poursuivre et s’affirmer. La série est-elle un pétard mouillé ?
Oui et non, les audiences seront toujours supérieures aux années précédentes mais entre le début et la fin de la saison, une tranche du public disparaitra sans laisser de traces. Pourquoi ? est-de que la mythologie ouvrant et concluant chaque saison n’arrive-t-elle plus à conquérir le public ? Est-on simplement curieux d’en savoir plus sur le sort accordé aux personnages que de leur évolution sur le long terme ?

X-Files

Evolution des audiences