Bender est sur les devants de la scène cette saison, on regrette que Fry n’ai plus trop d’histoires pour lui. Encore une fois, Bender est au centre d’un épisode mais le scénario est propice à des idées très bonnes.

Une livraison pour une planète où règnent deux gangs est prévue. Bender surveille  le vaisseau mais c’est lui qui se fera voler. n’ayant plus que les yeux et la bouche, il va devoir retrouver ses pièces manquantes.

La scène d’introduction est absolument parfaite. Les idées foisonnent et la conclusion est délirante. Jugez plutôt : deux robots SDF se réchauffent autour d’une poubelle en flammes… qui elle même se réchauffe autour d’une mini poubelle en flamme. Simplement génial. Si on ajoute à ça, l’idée des tshirts rouge et bleu pour identifier les gangs, le miroir, les armes « bendées », on commence l’épisode sur les chapeaux de roues !

Assie

On passe à la seconde partie avec la recherche des morceaux de Bender, scènes encore propices à du bon délire notamment avec les jambes qui se retrouvent sur le robot Gavroche.On s’attend à une certaine moralité mais que nenni, Bender est le robot sans moral, l’humour est méchant mais tellement drôle et en plus on en rajoute une mini couche 🙂
La troisième partie est encore différente avec l’arrivée du trio Fry, Leela, Bender dans un phare spaciale. Faire passer ce troisième tiers autour du « cul » de Bender est foutrement bonne.

L’épisode est d’une minutie et d’une composition rare. Les idées foisonnent et on prend un grand plaisir à suivre l’aventure. Aucun temps mort, une idée à la minute, du grand Futurama !