Futurama a cette force de proposer un univers SF libéré de toute contrainte et ça se ressent avec les toutes premières minutes de The Inhuman Torch.

The Inhuman Torch impose son idée en trente secondes avec un long travelling du Planet Express jusque vers le Soleil où une usine d’extraction d’hélium est supervisée par Zapp Brannigan. Suite à une bourde de sa part, la station voit son tunnel relié à l’étoile bouché. L’équipe du Planet Express doit les sauver.

En inventant un spray capable d’empêcher toute substance brûlante de faire fondre les corps, le professeur avait sûrement oublié que les orifices ne sont pas du tout imperméabilisés mais on est dans Futurama que diable ! On y croit si on nous le dit.
Fry, Bender et leela vont donc sauver les ouvriers coincés. Bender devient le héros de l’histoire et Planet Express, les nouveaux pompiers de New New York.

Inhuman Torch

Sacré classe, le vaisseau version Pompier ©FOX

L’équipe s’occupe des incendies de la ville quand on découvre que Flame-O, une flammèche est le responsable de tous les feux et souhaite aller au centre de la Terre la transformer en nouveau soleil. Scénario improbable, délirant et qui fait la part belle à Bender encore. Cette fois, l’épisode offre beaucoup d’idées drôles, on retrouve même HypnoCrapaud et Nibbler. Comme dans l’épisode précédent, on nous offre un Deus Ex Machina pour conclure l’épisode mais il allait tellement loin que c’était difficile de ne pas faire autrement.

Inhuman Torch

©FOX