On vous l’annonçait depuis quelques mois, X-Files revient en comics pour une saison 10. Le numéro 1 est enfin disponible, il est donc temps de se pencher sur ses planches et de retrouver, peut-être, tout ce qui a fait de X-Files une série culte. Plus de 5 ans que nous n’avions rien eu de nouveau sur X-Files et c’est avec un petit pincement nostalgique et un sentiment de crainte que les premières pages vont être lues.

Believers partie 1/5 est le premier numéro de cet arc introductif. 20 pages, ça se lit très vite. A l’écran, ces pages couvriraient quatre ou cinq scènes. Il y a donc un petit sentiment de frustration et non de satisfaction quand la dernière planche est tournée.

Pour la petite histoire,  le FBI est menacé par un piratage de ses données et les informations concernant le bureau des affaires non classés pourraient être  utilisées. Walter Skinner désormais Deputy Director du FBI, un poste plus important, vient rendre visite aux Blake aka Mulder et Scully. Sous une nouvelle identité, les anciens agents sont protégés par le FBI depuis les évènements de 2002. Mulder est Anthony Blake, sans emploi, aspirant auteur et Scully est Dana Blake, médecin.

The X-Files - Season 10 001 (2013) (Digital) (Darkness-Empire)008

L’histoire débute par un procédé très connu de la scène choc puis d’un flashback menant à celle-ci. La menace est donc présentée sous la forme d’un groupe de personnages inquiétants qui semblent poursuivre Scully.  Retour en arrière, plus tôt dans la journée, Dr. Blake soigne une petite fille nommée Emily…

SPOILERS

 

Skinner vient rendre visite à Scully pour la prévenir de la fuite des données du FBI qui pourraient menacer la vie des deux anciens agents. Rapidement Skinner est mis en danger par ce fameux groupe obscur avant que Mulder ne vienne le sauver in extremis. Pendant ce temps, Scully est pourchassée.

On ne peut pas faire plus précis, les 20 pages présentent simplement ces deux ou trois situations, il n’y a pas vraiment matière à critiquer plus longuement l’histoire. Les enjeux sont trop rapidement en place et Scully est déjà menacée. Pourtant il y a à redire sur la caractérisation des personnages principaux. Mulder enchaine les blagues et devient presque ridicule. Le voir écrire ses mémoires n’est même pas crédible. Il est sous un faux nom mais il introduit ses mémoires par « by Fox Mulder ». Scully, elle, n’a pas bougé d’un iota, pleurant toujours son fils adopté dix ans plus tôt. Et quand on pense que la patient du début, Emily, Elle ne doit pas être heureuse tous les jours à ressasser le passé. Ce n’est pas le meilleur côté du personnage. Boring…

FIN SPOILERS

Ce premier numéro n’est pas des plus excitants, le suspens n’est pas présent et Scully est déjà en danger. On sera clairement dans un schéma où le duo sera séparé, ça n’a jamais offert de folles enquêtes. De plus, on reparle de William. Pitié !
Bien entendu, on perd la musique de Mark Snow, la réalisation, l’interprétation et même le rythme cher à la série. Le rythme mensuel de la publication et la façon dont l’histoire avance ne vont pas aider à rendre tout ça bien palpitant.. Je n’ai jamais été fan des comics X-Files et celui-ci ne va pas me réconcilier avec. Le trait est grossier, le dessin assez maladroit, ce premier numéro n’a pas l’envergure d’un événement pour le fan.

Pour un retour, ce premier numéro ne fait pas grand bruit. La menace n’a pas une envergure intéressante pour le moment, certes c’est une introduction mais ça n’a rien d’excitant. En attendant le second numéro le mois prochain, vous pouvez vous procurer ce premier numéro dans les boutiques spécialisées.