Situé dans le grand centre commercial de Velizy 2, El Rancho est un restaurant Tex Mex. Joliment décoré avec des couleurs chaudes, nous sommes de suite pris en charge et une table nous est proposé. Il était 19h20.

La table est une table de deux ou il ne faut pas vouloir reculer sa chaise si on ne veut pas que son voisin se prenne le nez dans son guacamole. On nous met une petite pince à linge bleue sur un petit présentoir (= client pas pressé), on nous propose la carte plutôt très bien remplie.

Un serveur vient se présenter avec un petit texte d’accueil. Sympathique !
On commence avec un apéritif, Virgin Colada pour ma part et Tapas à partager. Pour le plat, ce sera Burger Chèvre.

El Rancho

Cocktails El Rancho

L’attente est courte, la cuisine se situe pile devant l’entrée et est ouverte. J’aime assez cette idée de cuisine américaine géante, ça renforce le côté artisanal et apporte un plus quand on est dans une franchise.
Premier bémol, on me sert un Virgin Mojito. Rien de grave, je ne me manifeste pas. Les Tapas arrivent et là c’est la première surprise, je n’avais pas fait attention à la carte mais le présentoir est assez original et multiplie la sensation de générosité du plat.

El Rancho

Tapas El Rancho

Au sommai… au menu :  Chorizo, GuacamoleFondue de cheddar, Perles de fromage de chèvre à la tapenade et Beignets de potatoes

Le chorizo est assez piquant mais le guacamole vient adoucir tout ça. La fondue au cheddar est bourrative mais avec des tacos, l’entrée prend une autre tournure. Les perles sont très fondantes et pas particulièrement relevées alros que les beignets de potatoes sont un amuse-gueule plutôt plaisant.
Cette mise en bouche relevée est savoureuse mais le ventre appelle à la faim. Les burgers arrivent !

Généreux et beaux, les burgers sont servis avec des frites en quantité un peu réduite ainsi qu’acec une feuille de salade et des dés de tomate et oignons.


La viande demandée saignante arrive tiède mais le steak est imposant. En outre, le pain, le chèvre, le bacon et les frites sont à la température idéale. Le pain est fondant, pas du tout sec, le chèvre est en quantité plus qu’acceptable et le bacon (la poitrine fumée) est parfaite.

Il y a un soupçon de sauce crème fraîche dans le burger qui fait vraiment passer le tout à merveille. La douceur de l’ensemble permet de faire passer le piquant des tapas. Bref une avalanche de saveur et de sensation comme je les aime !

Le dessert peut encore être calé et ce sont des cheesecakes qui seront servis. Le crumble citron n’étant plus dispo, j’ai du me résigner. Pleurez avec moi :'(

Loin d’être un fan de cheesecake, ce fut le second cake que je mange de ma vie et je ne l’ai pas fini, le cheesecake nature a eu raison de moi…

Un repas servi rapidement, une carte attrayante et des saveurs bien soulignés permettent à El Rancho de s’en sortir honorablement malgré deux, trois bémols (mauvais cocktail, viande tiède et dessert indisponible et… erreur dans l’addition)

Les choix n’ont pas été osés mais le restaurant a fait son travail : des papilles heureuses et un ventre bien plein.