Howard utilise la place de parking inutilisée  de Sheldon, s’en suit une gueguerre puérile entre les deux. Même leurs copines respectives en viennent à élever le ton.

La série n’est jamais aussi bonne quand elle va loin dans le délire le plus total pour des broutilles et qu’elle utilise chaque personnage efficacement. Ici si tout tourne autour du duo mais on sent que tout le monde est concerné.

Ici, le conflit se transforme en concours avec un Sheldon qui devient moins allergique aux miasmes en osant de balader nu. Le thème de l’épisode garde la tête haute jusqu’à la toute dernière minute où Sheldon tente de ramener son coussin de fauteuil chez le teinturier. Comment rendre cohérent et crédible Sheldon si on le fait asseoir nu dans une voiture ? Il y a quatre ou cinq saisons, personne ne l’aurait parié.

L’épisode est bien rythmé malgré le peu d’intérêt qu’on accorde à l’histoire. Les blagues potaches priment sur le reste et ça fait du bien.