Fin d’année oblige, je vais procéder au classement des films de l’année que j’ai pu voir comme l’année dernière

Petite année cinéma pour ma part avec moins de sorties cinéma, un peu plus de séances canapé.

En 2012, j’ai vu plus de 60 films tous supports confondus et ai critiqué 22 sorties ciné sur le blog (32 l’année dernière). J’oublie toujours la quantité astronomiques de films nuls, moyens ou pas encore chroniqués vus durant ces derniers mois.

Ca a été une année rattrapages de « classiques » ou de films « à voir », je mets les guillemets car Les Aristochats ou Aladdin, on m’a obligé !
Polisse, District 9, Inglourious Basterds ou encore Faculty ont fait partie des rattrapages à noter.

Un cycle Destination Finale a aussi été entrepris, 5 films en quelques temps, même recette mais même plaisir de revoir cette saga. Au programme de 2013, le top 100 Imdb ou des trilogies comme Toy Story, Jurassic Park ou encore Retour vers le futur que je n’ai pas autant vu que ça !

un-heureux-evenement-2TED-Affiche-France 20135794.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-20120612_120858

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Il y a pas mal de films que j’ai raté comme Elle s’appelle Ruby, Amazing Spider-Man, John Carter, Hunger Games… La plupart sont restés des semaines et des mois mais des films comme Ruby doivent être absolument vus dans la semaine de leur sortie vu leur durée de vie assez courte.

J’étais plus orienté films méconnus que blockbusters avec notamment un intérêt certain pour Jusqu’à ce que la fin du monde nous sépare, Like Crazy ou Detachment.

Je me suis infligé des gros films bien gras comme Battleship, Ted ou Voisins du troisième type avec souvent des déceptions à la sortie. The Hobbit n’a pas été la claque annoncée, peut-être glissé-je doucement vers un désamour pour les grands films épiques ?
Men In Black a été une suite plutôt bonne quand The Avengers était un film divertissant mais avec des défauts que beaucoup n’ont pas voulu voir. les critiques ont été élogieuses et j’ai eu l’impression que l’on ne donnait plus ses lettres de noblesse au genre. Divertissant était-ce suffisant quand Batman nous propose un film très différent ? Je m’y perds.
Je retiens surtout trois comédies françaises réussies avec Radiostars et Comme des Frères et dans une moindre mesure Les Infidèles. Oubliez les blockbusters français comme Le Marsupilami ou La Vérité si je mens 3, il faut aller dans les comédies moins populaires, mieux écrites. C’est peut-être la première année où le cinéma français a autant de place dans mes classements. Et je ne parle pas du plaisir de faire un cycle Louise Bourgouin avec Un Heureux Evenement et L’Amour dure trois ans, deux films français très honnêtes !

The-Hobbit-An-Unexpected-Journey-Affiche-BilboMise en page 1The-Impossible-Affiche-HD-FR

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les déceptions ont été importantes niveau films à émotions avec notamment Extrêmement fort et incroyablement près qui m’a beaucoup déçu alors que la bande annonce était peut-être la plus réussie de l’année. Pamela Rose 2 est ratée, il faut le dire, en revoyant le premier film il y a quelques jours, je dois dire qu’il un fossé énorme…

Les films réussis, il y en a eu oui ! La Cabane dans les bois était vraiment la surprise vendue et le second visionnage passe plutôt bien ! L’Odyssée de Pi est bien le conte qu’on nous promettait et s’arrêtait en pensant que l’on va s’ennuyer est une très mauvaise idée. Le film est d’une poésie rare et qui fera du bien en cette fin d’année, loin de la lourdeur graphique d’un Hobbit par exemple !

The Impossible réussit sa mission quand l’incompréhension vous envahie devant Twilight 5… C’est un peu le résumé de cette année : il y a un public pour tout et il n’y a pas un seul public. Il faut prendre chaque film comme il est, comme il s’inscrit dans son genre, son style, son époque. Et Dieu sait que j’ai tenté le Diable avec du Tarantino et son Inglourious Basterds qui m’en a touché une sans bouger l’autre comme on dit.

 

L’année 2012 a été moins marquante et seule une poignée de films s’en sort avec les honneurs. Voici donc mes récompenses !

SMALL THINGS award de la meilleure surprise : La Cabane Dans les Bois

SMALL THINGS award de la meilleure comédie : Radiostars

SMALL THINGS award du film injustement boudé : Radiostars

SMALL THINGSaward du film injustement critiqué : Men In Black 3

SMALL THINGS award de la pire merde produite avec tant d’argent : Battleship

SMALL THINGS award du film qu’on va voir comme ça mais qui se révèle plus intéressant que ça : The Impossible

SMALL THINGS award du film élevé au rang de classique mais qui se révèle honteusement chiant : Extrêmement fort et incroyablement près

SMALL THINGS award du plus gros gachis : La Colère des Titans

SMALL THINGS award de la meilleure suite : Men In Black 3

SMALL THINGS award de la pire suite : Twilight 5

SMALL THINGS award du film qui mérite une suite : La Colère des Titans, mince comment on peut autant rater deux films à la suite avec un tel univers ?

SMALL THINGS award du film pas vu alors qu’on aurait du même si c’était pas si génial que ça : John Carter

SMALL THINGS award du film pas vu alors qu’on aurait du car c’était très bien : Elle S’appelle Ruby
3494-b-the-faculty affiche-de-district-9-premiere-realisation 319064-2012-comme-des-freres-23666-130378412-jp-620x0-1

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Et voici le top 10 de 2012 :

Vous remarquerez que les notes ne justifient pas l’ordre. Effectivement, la réussite dans le  genre, l’envie de le revoir peuvent aussi influencer le classement. Trois films français, ca n’était jamais arrivé !

  1. L’Odyssée de Pi A-
  2. La Cabane dans les bois B+
  3. Jusqu’à ce que la fin du monde nous sépare ?  A-
  4. Radiostars
  5. Like Crazy
  6. Detachment 
  7. Chronicle
  8. The Avengers 
  9. Comme Des Frères 
  10. Les Infidèles 

     

2013 sera à coup sûr un gros morceau avec Man Of Steel, Pacific Rim, La Vie de Charlie, Upside Down, Les Misérables, Cloud Atlas, Oz, Monstres Academy et j’en passe ! A l’année prochaine pour le bilan mais à tout de suite sur le blog qui n’arrêtera jamais ! Vous entendez ? JA-MAIS !