Je ne sais plus quoi dire sur la série. Je ne retiens pas grand chose de cet épisode à part Oscar et Kevin qui était plutôt drôle. On avance beaucoup sur l’intrigue Oscar / Sénateur / Angela.

Andy a des soucis familiaux et si le sujet n’est pas très comique, on a un peu de mal à s’y intéresser. Le passé des personnages n’a jamais été le point fort des intrigues et là c’est encore le cas. Si on embarque Erin dans le coup c’est pour amener le personnage vers une émancipation prochaine et sa lente désaffection envers Andy.

Du côté de Dwight, Jim fait d’une blague qui aurait pu être drôle, un long et pénible voyage vers l’abysse de l’idée drôle. Dommage… J’ai l’impression que les scénaristes tentent d’amener Jim vers un pathétisme dans ses blagues. Deux de ses dernières blagues prennent déjà un tournant un peu dramatique, étrange sensation…

En bref, la série fait beaucoup dans le dramatique en ce moment et la bonne ambiance a bien du mal à  rester dans le bureau et chez le spectateur. Encore une quinzaine d’épisodes et les téléphones de Dunder Mifflin ne sonneront plus.