Se tourner vers une crêperie à Saint Michel, c’est miser sur le bon cheval. Aprés avoir scruté la carte et les prix, Chez Suzette a été un choix rapide.

Dans un établissement assez étroit, nous nous installons à une table de 6 personnes non débarrassée  et elle le restera. Le gérant est débordé. Il est 17 heures, la salle est remplie de touristes et ils ne sont que deux à bosser. Le gérant prend les commandes comme il peut et installe chaque nouvel arrivant comme il peut, le cuistot lui, enchaîne crêpe sur crêpe avec une dextérité rare. De plus, il doit gérer et les commandes internes et celles à emporter !

Il faudra attendre une bonne quinzaine de minutes pour que le gérant prenne notre commande. Après avoir choisi une Dalhia (crêpe, framboise, miel, jus de citron), il faudra de nouveau attendre une petite quinzaine de minutes pour que notre assiette soit servie. J’étais à deux doigts de finir la crêpe chocolat chantilly et le coca cola qu’un enfant a honteusement laissé en partant.

Les deux hommes montent le ton rapidement quand il faut répondre à la forte demande de crêpes. Nous sommes un peu gênés de squatter une table de six quand des familles arrivent et doivent attendre que des tables se libèrent.

Heureusement, la crêpe est somptueuse. Malgré l’acidité des framboises (sûrement congelées et réchauffées), le miel et le jus de citron magnifient le tout et pour bien finir, la pâte à crêpe est un délice.

30 minutes d’attente pour une dégustation illico-presto et nous payons rapidement pour laisser la place. l’attente valait quand même le coup même si un petit bolet de cidre et un environnement un peu plus calme auraient fait la petite différence, mais voir le cuisinier faire ses crêpes