La série a été renouvelée sans surprise avec des audiences  à 1 ou 2 millions au dessus de celles de  How I Met…

2 Broke Girls avait réussi à proposer un humour assez cynique et plutôt bien érit pendant les 2 tiers de la saison 1 pour ensuite retomber dans des travers « sitcomiaux » assez mal fichus.

On retrouve les mêmes défauts dans les deux premiers épisodes de la saison avec des blagues en dessous de la ceinture toujours finaudes, une Carolyn avec sa voix de crécelle et max en bourrue. Le scénario reste le point faible, il marche pendant 10 minutes puis passe par une écriture très bancale où les scènes ou les situations s’enchainent très mal. Etrange que cette sensation ne me vienne qu’avec cette série.

Max et Carolyn n’évoluent que peu tout comme les autres personnages dignes des meilleures sitcoms des années 80/90. Il y a vraiment un aspect old school sur cette série. Le duo est inséparable et si Kat Dennings vole chaque scène, il y a un moment où l’apport de personnages secondaires sera indispensable. Sophie est gérable à petite dose et on sent qu’on tourne rapidement en rond.