Evan est le parfait voisin de la petite ville de Glennview. IL crée de nombreuses associations et quand un meurtre arrive dans son supermarché, il crée la Brigade des Voisins à l’aide de trois habitants.

La bande annonce laissait penser que nous avions une comédie bien barrée aux accents de SF. Finalement on a devant nous un produit plus que calibré, prévisible du début à la fin et avec tout ça moyennement drôle.

L’humour justement, il est à ras les paqurêttes, il n’y a quasiment aucun gag de travaillé ou d’original, tout est prémaché et on ne rigole plus. Le contexte SF est d’ailleurs accessoirement tant on nous propose une chronique de voisinages plutôt qu’une aventure rythmée. Le film met un certain temps avant de proposer quelque chose d’intéressant. Rien ne sert le récit et les quelques scènes prévisibles desservent totalement le récit principal.

Vaughn et Hill sont à leur aise, ils cabotinent au possible mais Stiller est en terrain conquis, la caricature il connaît et il est plutôt à l’aise.

Sachant que le spectateur a une longueur d’avance sur les personnages, le suspens est quasi nul. Les efforts des comédiens pour donner vie au récit ne tape pas dans le mille. La partie SF est totalement accessoire et le peu d’épaisseur des personnages servent à une scène ou deux mais tout semble bancal.

Prenez le genre de comédie de science fiction fantastique à la SOS fantômes, enlevez Ivan Reitman et vous obtiendrez un film calibré pour le très grand public à base de blagues très scabreuses. Le quatuor d’acteurs ( avec Richard Ayoade issu de la série anglaise the IT Crowd) fait de son mieux pour donner vie à un film en pilote automatique. Ca n’est pas nul mais ça n’a pas la pointe d’originalité attendue.