Troisième et… ultime chance. La série ne me fait pas du tout rire ni même sourire. Ce sera donc la dernière review (sauf si la série est annulée au bout des 7 épisodes, là je regarderas les 4 autres)

Cet épisode 3 ne m’a pas décroché un seul sourire même quand James Van Der Beek se moque de lui-même c’est dire. L’histoire ne m’a pas interpelé et j’ai même trouvé le temps long !

Pas grand chose à dire sur cet épisode si ce n’est que l’idée d’adopter une ado en guise d’assistance n’est pas l’idée du siècle et que les intrigues secondaires n’ont pas fait décoller l’épisode que ce soit Beek ou la voleuse de gâteaux. Le pervers n’apparaît même pas donc autant dire que l’épisode a été laboruieux de bout en bout.

Je ne sonnerai plus à la porte 23.