Vu le titre, on s’attendait à un épisode porté sur le sujet. En fait c’est surtout Morons and Motherfuckers qui aurait du être utilisé. Runklet et Moody sont fachés depuis l’épisode précédent, qu’en est-il maintenant ?

Runkle tente de raisonner Moody mais rien n’y fait et le bon point est que l’on a deux MOTHAFUCKAAAA du plus bel effet.

Moody cherche un nouvel agent et tombe sur un Runkle avec dix ans et dix kilos de plus qui l’emmène voir un réalisateur renommé assez porté sur les whores. Hank retrouve Trixie (saison 3), retrouvailles de courte durée puisqu’elle ne sera là que pour quelques minutes. Les scènes chez le réalisateur sont assez drôles et Hank tente même de raisonner tout le monde et se prend un retour de bâton.

Runkle découvre que LIzzie a décroché un rôle dans Satan Monica Cop après avoir sucé Stuart. Effondré, il tentera de la dire à Marcy qui fait son retour après deux épisodes où elle était absente.

[youtube=http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=h5gd0QWu1XI]

Du côté de Karen et Becca, rien de bien excitant à part que Becca découvre que Tyler a échangé quelques mots avec Kali ce qui irrite Hank.

Rien de nouveau sous le soleil de Californie et le trailer des deux prochains annoncent de l’action et ça va être jouissif. Episode dans la moyenne haute de la saison et le conflit Runkle/Moody est traité plutôt de la bonne façon pour l’instant.