9 mois après le concert à l’Alhambra, Simple Plan revenait sur une scène parisienne (à l’exception de Rock En Seine en setlist réduite) et ils ont pu remplir un Zenith ! Preuve en est que le groupe cartonne en France et arrive à faire quelques tubes bien ficelés depuis 10 ans maintenant.

Aucune surprise pour le show, le groupe propose le même concert que celui de l’Alhambra à quelques exceptions près (Summer Paradise et Astronaut en ajout), de bons échanges avec le public, une énergie palpable, une ambiance de feu, Marie Mai présente.

D’après eux, c’est le plus grand show qu’ils ont fait en Europe. Le zénith était chaud, la moyenne d’âge était basse, d’ailleurs ce sera le point que je vais développer ici. Ce que j’ai ressenti durant le concert se rapproche de mon ressenti à l’Alhambra

La première partie était assurée par We The Kings qui a bien chauffé la salle. Le groupe est dans la même veine que SP et n’ont pas hésité à reprendre The Middle de Jimmy Eat World

[youtube _0xEC1TVoQg]

Simple Plan existe depuis plus de dix ans et comme tous les groupes, leurs fans grandissent mais aussi se renouvellent et on peut très biena percevoir cette tendance quand on voit qu’àa chque concert, les fans semblent ne jamais vieillir. Alors deux choses : est-ce que les anciens fans s’en vont ou est-ce que le groupe attire finalement qu’une tranche d’âge ?

Difficile à dire, certains restent mais ont clairement élargi leurs musiques de prédilection mais surtout le groupe a surtout attiré de nouveaux fans, plus jeuns et surtout plus bruyants.

Le désavantage de ce côté est que les concerts sont insupportables pour certains. Mon oreille souffre encore du cri ignoblement fort d’une fille derrière moi. Oui car ce sont souvent des filles. Le phénomène fan est féminin, pourquoi ? On ne sait pas. Cela fait parti du genre féminin de s’attacher, de minauder, de faire sa midinette…
Simple Plan a réussi à proposer un ou deux tubes radio à chaque album et cela permet de conquérir de nouveaux fans, souvent jeunes. j’avoue que quand le groupe a chantonné leur petit medley de hits radio, la foule était conquise alors que je n’en connaissais pas un seul.

Pour une fois, j’étais en fosse au Zénith et je ne regrette pas, les fans ne sont pas violents, il y avait peu de pogos et c’était plaisant. Le seul bémol est quand certains montent sur les épaules d’autres. Comment voulez-vous apprécier quand on est derrière ? ma seule réponse a été de balancer une bouteille en plastique sur une fille devant. j’aurais pu faire la même chose avec un gosse sur les épaules de son père mais je n’avais plus de munitions… et une éthique aussi ^^ Mais pourquoi diable être si haut si c’est pour être si près…

Anyway, le concert s’est terminé a 22h, tôt oui, d’ailleurs j’ai pu faire des blagues bien lourdes sur le fait que les jeunes se dépêchaient d’appeler leurs parents pour qu’ils aillent les chercher… ou même des coeurs faits avec les doigts (AAAAAAAAAAH) ou du côté face du poster vendu à la sortie avec le groupe Super Junior (K-Pop)…

Excellente soirée quand même, bonne première partie, bon show, bonne ambiance, le petit trio que l’on était s’est bien marré également. C’est ce qui compte.