Après deux épisodes plutôt bien troussés, Calif revient avec un sixème épisode qui parvient à tirer profit des faiblesses de cette saison pour transformer l’essai et remonter la moyenne de la saison.


Hank attend devant chez Karen en clown triste. tant d’efforts pour justifier sa situation. Il ne se fait pas pardonner par Karen et sa fille après les évènements précédents. Certes, voir Hank en clown triste est bien trouvé mais ça ne sert strictement à rien. Le générique est déjà là.

On retrouve Samouraï qui engueule Hank au téléphone, encore une fois on croit que c’est par rapport à Kali et encore une fois, c’est faux. l’épisode osera même rejouer la même fausse tension enfin d’épisode, preuve que le personnage de Samouraï n’a aucun poids dans l’histoire.

Hank doit écrire une chanson d ‘amour pour que Kali la chante en BO du film. Ils s’isolent pour aider Hank à écrire quelque chose d’efficace. La discussion porte sur Kali et sa venue à L.A., Hank en profite pour se remémorer la sienne. On passe donc en mode flashback  plusieurs fois dans l’épisode et l’on voit Hank et Karen amoureux, se demander s’ils font bien de s’installer à Los Angeles alors que son roman va être adapté au cinéma. Il rencontre une impresario qui tente de le séduire. Rien d’étonnant sauf que le Hank de ce flashback est celui encore amoureux et fidèle à Karen !
Bonne idée de se baser sur ce prétexte de chanson dont on se contrefout pour redresser un portrait méconnu de Hank.
J’étais content de voir un flashback expliquant l’origine du Hank que l’on connait. Vous aussi ? Soyez déçus. On ne saura pas vraiment le poitn de départ et c’est vraiment très dommage de ne pas avoir raconté le début de la fin ! On reste donc sur sa faim mais l’épisode permet de voir que le couple s’aimait et qu’ils n’étaient pas encore californiqués….

[youtube=http://www.youtube.com/watch?v=oCgX1It0zXQ]
Diarrhea song : excellent moment 🙂 

L’étude de personnages s’arrête donc là et l’épisode se conclue sur la venue de Karen chez Hank, paniquée, avouant qu’elle a peut-être fait une erreur en épousant Batesy. Elle se jette alors dans les bras de Hank.
Rebelote ?

Episode mélancolique, bien ficelé mais ayant deux points faibles : pas assez poussé et jouant encore sur le couple Hank/Karen.

La deuxième moitié de la saison allait-elle être un éternel recommencement ?

Ok on adore le couple, la série n’a jamais forcé le trait de la nostalgie sauf dans de rares et réussis épisodes (dommage) mais en saison 5 il est temps d’avancer.

[youtube=http://www.youtube.com/watch?v=O5QmKfuNoYQ]