New Found Glory – Radiosurgery (2011)

Radiosurgery
Sortie 4 octobre 2011

Un peu laissé de côté puisque j’étais en plein dans Neighborhoods de blink-182, Radiosurgery, 7ème album de New Found Glory, a le droit à sa review deux mois après sa sortie et il va bénéficier d’une review plutôt positive car avec le recul, l’album est plutôt bon… seulement par la présence de hits en puissance.

No. Title Length
1. « Radiosurgery »   2:54
2. « Anthem for the Unwanted »   3:12
3. « Drill It in My Brain »   3:08
4. « I’m Not the One »   3:21
5. « Ready, Aim, Fire! »   3:04
6. « Dumped »   3:06
7. « Summer Fling, Don’t Mean a Thing »   2:57
8. « Caught in the Act » (featuring Bethany Cosentino) 2:59
9. « Memories and Battle Scars »   2:39
10. « Trainwreck »   2:58
11. « Map of Your Body »   3:30
Total length:
33:48
Deluxe edition
No. Title Length
12. « Separate Beds »   2:30
13. « Over Again »   2:32
14. « Sadness »   3:08
15. « Blitzkrieg Bop » (Ramones cover) 2:03
Total length:
44:05

J’ai connu le groupe il y a plus de dix ans avec leurs hits Dressed To Kill ou Hit or Miss. Coming Home en 2006 a été une très bonne surprise avec un son moins punk-rock et j’étais presque resté sur celui-ci et avais boudé injustement Not Without a Fight, leur précédent album.

Radiosurgery s’ouvre sur le premier single de l’album, Radiosurgery. Une chanson classique, qui sonne NFG mais qui ne m’accroche pas plus que ça, la mélodie est bonne mais elle parait un peu répétitive.

[youtube=http://www.youtube.com/watch?v=BNYgeSKu8gQ&ob=av2e]

Anthem for The Unwanted est une tuerie. Le refrain est parfait, il y a des woh woh sympathiques et l’intro met de suite dans l’ambiance. Un excellent titre !
Drill It in my Brain poursuit dans la même veine avec un son toujours punchy, des guitares qui crachent et le chant de Jordan Pundik nous balance un refrain plutôt sympathique. La chanson est assez légère, pas mauvaise et souligne le bon début de l’album.

I’m Not The One commence par un extrait d’un vieux film et se poursuit sur un couplet qui impose de suite son rythme. Le refrain est en deux parties, et la seconde rend vraiment la chanson plus énergique en se collant parfaitement au début du second couplet.

Ready, Aim, Fire! a le bon goût de garder le rythme de l’album, la batterie imposerait presque de claquer des mains. La chanson est assez classique, pas un gros morceau, pas désagréable.

[youtube=http://www.youtube.com/watch?v=P_GFkGTqQmA]

Dumped accuse le coup, la lassitude gagne, le son NFG est bon, certes, mais terriblement lassant. Dumped est un peu un pot-pourri des précédentes chansons malgré une mélodie dans le refrain très sympathique. Prise à part, elle gagne en intérêt. oui ça peut arriver.
Summer Fling, Don’t Mean a Thing prend la relève, hélas, même constat, on a l’impression de l’avoir déjà entendu. Qualitativement, l’album tient la route, on est en face d’un New Found Glory fidèle à lui-même, simplement on retrouve les mêmes défauts que pour les groupes qui restent dans leurs habitudes, certains morceaux ne se détachent pas du lot.

Caught In The Act part sur une autre voix. La chanson est plus cool, plus posée et elle parvient à apporter un peu de fraîcheur dans l’album.

Memories and Battle Scars revient au basique avec une chanson qui impose son rythme et qui, avec Anthem For The Unwanted, fait parti des bonnes réussites de l’album. Les riffs de guitare apportent un petit plus au fil de la chanson, casse la cadence et parvient à hisser la chanson vers une qualité plus qu’acceptable.

J’ai du mal à maintenir le même intérêt au fil de l’abum tellement les chansons semblent garder une sorte de cadence et crée un embouteillage sonore qui fausse mon jugement. Prises à part, les chansons passent beaucoup mieux.

[youtube=http://www.youtube.com/watch?v=9eAyCNkDL0Y&feature=related]

Trainwreck est la chanson la plus faible de l’album avec un rythme fainéant. Heureusement Map Of Your Body  conclut l’album (dans sa version simple) sur une excellente note, une chanson énergique qui commence comme du bon NFG pour évoluer vers une atmosphère un peu mélancolique qu’on ressent avec le refrain. Une impression qui se confirme avec le break à mi-chanson où l’on part dans une ballade pop-rock assez sympathique qui laisse sa place à un rythme plus punchy dans la dernière partie.

L’édition deluxe a quelques chansons en plus dont Separate Beds, bluette pop-punk, Over Again et Sadness, partoches pop-punk de bonne facture assez old school etenfin une reprise de Blitzkrieg pop des Ramones parfaitement huilée et jouée en live au Reading Festival cette année)

Cet album n’est pas une galette qui passe toute seule, c’est le genre de son qu’on a du mal à enchaîner pendant plus d’une demie-heure. néanmoins le groupe a su faire un album assez homogène avec quelques hits en puissance. Classique, propre.

About The Author

Tom Witwicky

Créateur de SmallThings, 1er Geek Picard de la planète Exilé dans le 92

New Found Glory – Radiosurgery (2011)

New Found Glory – Radiosurgery (2011)

 

No. Title Length
1. « Radiosurgery«  2:54
2. « Anthem for the Unwanted » 3:12
3. « Drill It in My Brain » 3:08
4. « I’m Not the One » 3:21
5. « Ready, Aim, Fire! » 3:04
6. « Dumped » 3:06
7. « Summer Fling, Don’t Mean a Thing » 2:57
8. « Caught in the Act » (featuring Bethany Cosentino) 2:59
9. « Memories and Battle Scars » 2:39
10. « Trainwreck » 2:58
11. « Map of Your Body » 3:30
Total length: 33:48
Deluxe edition
No. Title Length
12. « Separate Beds » 2:30
13. « Over Again » 2:32
14. « Sadness » 3:08
15. « Blitzkrieg Bop » (Ramones cover) 2:03
Total length: 44:05

J’ai connu le groupe il y a plus de dix ans avec leurs hits Dressed To Kill ou Hit or MissComing Home en 2006 a été une très bonne surprise avec un son moins punk-rock et j’étais presque resté sur celui-ci et avais boudé injustement Not Without a Fight, leur précédent album.

Radiosurgery s’ouvre sur le premier single de l’album, Radiosurgery. Une chanson classique, qui sonne NFG mais qui ne m’accroche pas plus que ça, la mélodie est bonne mais elle parait un peu répétitive.

[youtube BNYgeSKu8gQ&ob=av2e]

Anthem for The Unwanted est une tuerie. Le refrain est parfait, il y a des woh woh sympathiques et l’intro met de suite dans l’ambiance. Un excellent titre !
Drill It in my Brain poursuit dans la même veine avec un son toujours punchy, des guitares qui crachent et le chant de Jordan Pundik nous balance un refrain plutôt sympathique. La chanson est assez légère, pas mauvaise et souligne le bon début de l’album.

I’m Not The One commence par un extrait d’un vieux film et se poursuit sur un couplet qui impose de suite son rythme. Le refrain est en deux parties, et la seconde rend vraiment la chanson plus énergique en se collant parfaitement au début du second couplet.

Ready, Aim, Fire! a le bon goût de garder le rythme de l’album, la batterie imposerait presque de claquer des mains. La chanson est assez classique, pas un gros morceau, pas désagréable.

[youtube P_GFkGTqQmA]

Dumped accuse le coup, la lassitude gagne, le son NFG est bon, certes, mais terriblement lassant. Dumped est un peu un pot-pourri des précédentes chansons malgré une mélodie dans le refrain très sympathique. Prise à part, elle gagne en intérêt. oui ça peut arriver.
Summer Fling, Don’t Mean a Thing prend la relève, hélas, même constat, on a l’impression de l’avoir déjà entendu. Qualitativement, l’album tient la route, on est en face d’un New Found Glory fidèle à lui-même, simplement on retrouve les mêmes défauts que pour les groupes qui restent dans leurs habitudes, certains morceaux ne se détachent pas du lot.

Caught In The Act part sur une autre voix. La chanson est plus cool, plus posée et elle parvient à apporter un peu de fraîcheur dans l’album.

Memories and Battle Scars revient au basique avec une chanson qui impose son rythme et qui, avec Anthem For The Unwanted, fait parti des bonnes réussites de l’album. Les riffs de guitare apportent un petit plus au fil de la chanson, casse la cadence et parvient à hisser la chanson vers une qualité plus qu’acceptable.

J’ai du mal à maintenir le même intérêt au fil de l’abum tellement les chansons semblent garder une sorte de cadence et crée un embouteillage sonore qui fausse mon jugement. Prises à part, les chansons passent beaucoup mieux.

[youtube 9eAyCNkDL0Y]

Trainwreck est la chanson la plus faible de l’album avec un rythme fainéant. Heureusement Map Of Your Body  conclut l’album (dans sa version simple) sur une excellente note, une chanson énergique qui commence comme du bon NFG pour évoluer vers une atmosphère un peu mélancolique qu’on ressent avec le refrain. Une impression qui se confirme avec le break à mi-chanson où l’on part dans une ballade pop-rock assez sympathique qui laisse sa place à un rythme plus punchy dans la dernière partie.

L’édition deluxe a quelques chansons en plus dont Separate Beds, bluette pop-punk, Over Again et Sadness, partoches pop-punk de bonne facture assez old school etenfin une reprise de Blitzkrieg pop des Ramones parfaitement huilée et jouée en live au Reading Festival cette année)

Cet album n’est pas une galette qui passe toute seule, c’est le genre de son qu’on a du mal à enchaîner pendant plus d’une demie-heure. néanmoins le groupe a su faire un album assez homogène avec quelques hits en puissance. Classique, propre.

About The Author

Tom Witwicky

Créateur de SmallThings, 1er Geek Picard de la planète Exilé dans le 92

1 Comment

  1. Chacun son avis mais pour Summer fling don’t mean a thing est la titre pop punk de l’album avec Memories of battle scars. Summer fling est sans doute ma chanson préférée de cet album. Radiosurgery est un bien meilleur single que « Listen to your friends », il reste dans la tête et on a envie de fredonner « I need radiosurgery ». Par contre moi j’ai du mal avec « Map of your body » que je ne peux pas écouter! Mais d’accord que l’album a du mal à ce terminer comme tout les albums de NFG! Après moi je trouve qu’il ce termine mieux que « Coming Home ». Après chacun ses avis! Bonnes review quand même.

    Réponse

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :