On continue le tour d’horizons des groupes que j’aime suivre. Il y aura une partie 3 avec les groupes que j’aimerai découvrir un peu plus 🙂

 

 

ANGELS AND AIRWAVES

Quand Tom Delonge de Blink-182 a décidé de monter un nouveau projet après Box Car Racer, je me suis demandé où il voulait en venir. Apparemment Box Car Racer était la musique qu’il voulait faire sans pour autant en être satisfait. Il créa donc Angels and Airwaves dit AvA (le nom de sa fille), groupe d’aéro-rock ? De Space-rock ? On ne sait pas vraiment tant leur musique est, à l’instar de celle de 30 Seconds To Mars, un mélange de plusieurs influences : des sonorités électroniques, une dimension de bande son cinéma, des paroles positives, un désir avoué et sincère de délivrer un message.

Le premier single The Adventure m’a accroché de suite, la mélodie était très entêtante et le son nouveau. On avait dans nos oreilles, quelque chose qui dépassait le side-project, Blink-182 n’existait plus, Box Car Racer non plus, c’était une musique différente.

L’album sorti, AvA faisait déjà le break face aux critiques et aux fans de Blink-182 : le groupe est un prolongement astucieux de Box Car Racer couplé à un univers poétique. Les intros sont longues et travaillées, le son est cristallin, la voix de Tom est transcendée.

Presque forcé de faire différent, Tom a pioché dans des douleurs physiques (son dos) pour en faire naître un groupe totalement opposé à Blink.

[youtube JMl8cQjBfqk]

AvA, après trois albums, a définitivement une carte à jouer. Totalement auto-produit, le troisième album a assis la réputation du groupe et ce n’est pas qu’une passade artistique. Tom Delonge sait ce qu’il veut faire.

Je ne sais pas ce que j ressens quand j’écoute certaines chansons mais il y a une dimension spirituelle, un désir de légèreté, d’évasion quand on écoute AvA. Au delà de cet aspect qui peut rebuter, il existe des chansons carrément énergique qui rappelle aux bonnes heures de Box Car. C’est vraiment un groupe à part et Tom sait poser sa voix sur ses compos moins punk.

[youtube oM3ykGr6Nj4]

Un film inspiré par leur univers va sortir timidement cette année. AvA tente l’expérience de la bande originale et offre une nouvelle façon de faire de la musique. Tom cultive son univers et malgré des signes évidents de la Franc-maconnerie dans les logos du groupe, il est intriguant de se demander ce qu’AvA veut transmettre.

[youtube iDyH2tfADA4]

L’implication de Tom est d’ailleurs telle que l’on a du mal à penser qu’il souhaite revenir faire le con dans Blink-182 cette année.

SUM 41

Je le dis tout de suite, Sum 41 est un groupe qui reste toujours dans son désir d’offrir un rock énergique. Le seul bémol c’est qu’il se perd dans un manque flagrant de renouvellement. Malgré un dernier album qui tente l’impossible en injectant des coupures de rythmes, du violon, du piano de façon assez indigeste, le groupe sait trouver le bon son pour faire dandiner de la tête. Je trouve tous les albums égaux à eux-mêmes et leur style est facilement reconnaissable. Alors qu’il tatait vers un rock plus hard sur certaines compos, Sum sait rester fidèle à leurs racines punk rock.

[youtube 7pE8ReA5cn4]

Tout le monde a connu Fat Lip ou In Too Deep et ce sont arrêtés là. Il y a des chansons vraiment intéressantes mais il faut se donner la peine de découvrir les autres albums sans passer par l’indigestion car c’est le genre de groupe qui peine sur la longueur !

 

PARAMORE

Découvert sur la BO de Twilight (on en faisait tellement un plat…), Paramore avec la charmante Hayley Williams a été longuement considéré comme un groupe à la Evanescence jusqu’à ce que j’écoute Misery Business et Thats What You Get sur Rock Band et Guitar Hero ! Ca a été la révélation, c’est frais, en partie grâce à la voix féminine, rythmé, les refrains sont efficaces, bref du son honnête ! Cantonné au rôle de groupe pour filles, Paramore a développé en trois albums, un genre qui rappelle No Doubt, une power pop aux gros accents rock qui lorgne parfois vers de la pop punk.

[youtube A63VwWz1ij0]

Hayley Williams a de l’énergie à revendre sur scène et leurs concerts sont très plaisants à vivre. Il sera important de suivre la carrière du groupe après la séparation d’avec deux de leurs membres car l’aura de la chanteuse plane véritablement sur le groupe et une carrière solo (finalement le nom du groupe n’est là que pour faire joli non ?) la guette vraiment. La petite a du talent et on l’a vu sur Airplanes, elle peut s’accorder à beaucoup de genres.

GREEN DAY

Les vieux briscards du rock ont fait le retour de la décennie avec American Idiot. Après s’être perdus entre Best-of et sortie de face B, Green Day a tué le marché avec la sortie d’un opéra-rock surprenant, maîtrisé mais surtout très bon. Le groupe est redevenu bankable en adaptant un style punk-rock à une explosion de sons influencés par pas mal de groupes.

Leur dernier album rappelle Weezer, les Foo Fighters, les Who, ils brassent tous les genres de rock dans un festival de sons énergiques. Ca a été le hold-up rock de ces dernières années. Si on peut reprocher d’avoir retenté la même chose en moins bien avec leur dernier album, Green Day sait y faire et à retrouver une motivation à offrir 15 ans de rock sur scène dans des concerts de 2h30 où le petit Billie Joe Armstrong s’offre à 150% avec le public !

[youtube r5aQFRc4okE]

Mais il y a aussi le Green Day d’avant, qui n’est pas oublié, celui de Minority ou de Basket Case !  Le groupe propose toujours ses anciens shits sur scène pour le plaisir des plus fervents fans comme pour les nouveaux venus. Le groupe brasse deux générations de fans.

Leurs lives sont vraiment énormes, Billie Joe joue constamment avec le public et il n’est pas rare de voir quelques personnes du public monter sur scène pour chanter ou jouer de leurs instruments.

[youtube f4-2a8tT4To]

Si on peut reprocher une sorte de commercialisation de leur talent via des ballades comme 21 Guns ou Boulevard of Broken Dreams, il est évident que le groupe sait dans quoi il s’embarque depuis la sortie d’American Idiot. Si une comédie musicale et bientôt un film sont faits, Green Day reste humble (du moins j’ai l’impression) et n’hésite pas à faire des concerts en comités très réduits quand ils jouent pour leur side-project FoxBoro Hot Tubs, groupe très 80’s garage. Ce sont les mêmes membres mais dans un style très différent.

[youtube nxeuS5dkRPk]

On attend avec impatience leur prochain album qui serait un retour aux sources selon les dires de Billie Joe. On ne demande qu’à entendre !

MUSE

Muse possède aussi un style à part. Il y a un lyrisme intéressant dans la plupart de leur composition. Le synthé, le piano, les violons et une batterie très tambourinante m’ont vraiment accroché. Je ne suis pas un fervent admirateur et il est difficile pour moi de dire que tel ou tel album est moins bon qu’un autre. Même Neutron Star Collision est une de mes préférèes ! Je ne sais pas quoi dire sur Muse, j’aime leurs tubes (sauf Undisclosed Desires que je trouve énervante…), j’ai même aimé Black Holes and Revelations en tant qu’album alors qu’il est considéré comme très moyen.

[youtube zhAmug6Ts6o]

Muse est de ses groupes très connus que beaucoup se doivent d’aimer pour ne pas passer pour un ringos ^^ Ils fédèrent beaucoup de personnes, ils remplissent des stades, ils marchent à la radio, à la télé… ils ne restent plus que des scandales pour en faire un groupe légendaire ^^

A suivre dans la partie 3 : Vice On Victory, Shout Out Louds, Yellowcard, Weezer….