Angels and Airwaves – LOVE (2010)

Angels and Airwaves – LOVE (2010)

 

No. Titres Durée
1. « Et Ducit Mundum Per Luce » 2:34
2. « The Flight of Apollo » 6:15
3. « Young London » 5:03
4. « Shove » 6:34
5. « Epic Holiday » 4:38
6. « Hallucinations » 4:39
7. « The Moon-Atomic (…Fragments and Fictions) » 6:17
8. « Clever Love » 4:27
9. « Soul Survivor (…2012) » 4:04
10. « Letters to God, Part II » 4:06
11. « Some Origins of Fire » 5:20
Durée: 53:59

L’album a été téléchargé 500.000 fois 48 heures après avoir été proposé gratuitement par le groupe sur leur site. On approche les 800.000 téléchargements depuis.

LOVE tient simplement son nom du sentiment général. Angels and Airwaves est un groupe qui n’est pas violent dans ses paroles ou dans ses actes, ses propos ou ses concerts, ce n’est pas du gansta rap, du métal, du punk, du rock, c’est un son plus planant qu’on compare à tort ou à travers à U2 ou Pink Floyd. AvA est un groupe dira-t-on pacifiste. Il prend ce qu’il y a de mieux dans l’être humain et utilise la musique pour ça… Quoi demander de plus ? De bonnes chansons ? Oui c’est le cas.

LOVE concentre le meilleur des deux albums et on retrouve encore un soupçon de Box Car Racer au détour de Young London ou Flight Of Apollo, assurèment deux des meilleures morceaux de l’album et qui laissent une forte impression dès le début de l’album.
Tom Delonge réduit les longues intros d’une certaine manière en les transformant en outro, les chansons s’enchaînent donc et ne laisse pas l’atmosphère retomber. Le groupe sait mettre dans ses chansons, une atmosphère un peu ésotérique, il y a toujours un sentiment de sagesse et positivité.
Epic Holiday est l’autre gros morceau de l’album, peut-être l’hymne ultime de l’album. Du gros refrain et des couplets rythmés, Epic Holiday est un morceau de choix. Hallucinations, premier single de l’album, est un honnête morceau au refrain entêtant, tout est présent pour plaire, une bonne intro, des couplets rythmés et des paroles efficaces.

The Moon Atomic signe l’ouverture d’une seconde partie d’album moins intéressante. The Moon Atomic, contrairement à Clever Love, a un rythme lent mais enivrant. Clever Love est certainement la moins bonne composition du groupe en trois albums, la faute à la lenteur du morceau couplé avec un refrain trop court.

Le reste de l’album est partagé entre influences d’autres chansons et rythmes moins aboutis.
Shove est clairement une resucée de Everything’s magic pour le refrain dans un rythme plus lent et de The Gift pour les couplets. Letters To God partie II n’est pas une suite directe du morceau de Box Car Racer, elle s’adresse à Dieu, certes, mais n’a presque rien à voir. Comme Some Origins Of Fire, le morceau est passable, le refrain n’arrive jamais à trouver une originalité, on frôle le plagiat de The Adventure ou de Flight Of Apollo dans certains accords ou chants.

L’album se termine donc avec des chansons qui n’ont pas l’impact des premières ! Les breaks entre les chansons sont toujours aussi agréables à écouter, il y a un réel univers chez AvA et on aurait tort de s’en priver. Ce n’est plus du fuck, shit, fuck, mais love, dream, love ! C’est positif, utopiste, plaisant, reposant mais énergique, le genre de groupe et de musique qui fout quelques fois des frissons, qui procure des émotions. Ava quoi 🙂

About The Author

Tom Witwicky

Créateur de SmallThings, 1er Geek Picard de la planète Exilé dans le 92

Angels and Airwaves – LOVE (2010)

Love
Sortie 14 février 2010

 

Plus de deux ans après I-Empire, le groupe de Tom Delonge (Blink-182, Box Car RAcer) propose LOVE le jour de la St Valentin. L’album est-il plus romantique que les précédents ? A-t-on face à nous, un album dégoulinant de bons sentiments ? (suite…)

About The Author

Tom Witwicky

Créateur de SmallThings, 1er Geek Picard de la planète Exilé dans le 92

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :