Un film réunissant Katie Holmes, Josh Duhamel, Elijah Wood, Malin Akerman, Adam Brody et Dianna Argon aurait dû être un sommet pour le fan de série. Eh bah pas du tout. Outre le casting, l’histoire est totalement dénué de compassion, sentiments. Indigne pour un film de ce nom.

The Romantics est tiré du roman du même nom écrit par Galt Niederhoffer qui signe le scénario et la réalisation ! Autant dire qu’elle connaît son sujet et qu’elle a livré une adaptation ultra fidèle ! Si le bouquin est comme le film , j’ai peine pour lui.
L’histoire est simple : la veille du mariage de Lila (Anna Paquin) et de Tom (Josh Duhamel), leurs amis (deux couples et Laura) arrivent pour la célébration. On apprend que Laura (Katie Holmes) est l’ex de Tom et qu’il y a une petite histoire derrière ce mariage.
Voici les vingt premières minutes en gros, ensuite pendant 50 minutes, ils passent la soirée à boire et errer sur le bord de la plage à discuter du mariage, du passé mais sans vraiment rentrer dans le sujet, les scènes sont tellement courtes que rien n’est évoqué avec intérêt. Seul l’instant du toast pré-mariage permet de mettre à mal la relation Lila / Laura. Pendant son toast, Laura fait un lapsus et au lieu de dire Tom et Lila, elle dit Tom et Laura, ce qui pousse Lila à aller bouder et finir la soirée dans sa chambre à manger un caramel, boire un verre et fumer une clope (véridique, la scène est invraisemblable de non-intérêt). Laura raconte que la bande s’appelle The Romantics car ils sont tous sortis les uns avec les autres et qu’ils ont une relation presque incestueuse. L’idée est excellente, seulement elle n’est plus trop utilisée par la suite. Sur la plage, ils décident d’aller se baigner nus, malgré le froid, ils le font mais tiennent quatre secondes et demie sauf que Tom, lui, est resté et a disparu au loin.
Aucune inquiétude de la part des autres si ce n’est qu’il va falloir faire le tour de l’endroit pour le retrouver sans se presser, ils ne tentent même pas de crier son nom, rien.
Laura qui se traîne Chip (le frère de Lila, transparent et inutile Elijah Wood) depuis le début décide d’intervertir les couples. Ok mais elle se traînera quand même Chip.
Nous nous retrouvons donc avec Adam Brody et Malin Akerman ensemble d’un côté et les deux autres (inconnus au bataillon) de l’autre.

Bien entendu, vous vous doutez bien que ces nouveaux couples vont briser les barrières de la fidélité ? Un sur deux en fait, si l’un se noie dans l’alcool et finissent à courir nu dehors, Adam et Malin, eux, franchissent le pas, arrêtés en plein effort par la petite soeur de Lila (Dianna Argon, ultra inutile, on y reviendra). Mention spéciale à Malin d’ailleurs qui depuis le début du film ne cesse de jouer la coquine entre ses jeux de jambes et ses tétons qui pointent honteusement.

Laura qui a réussi à se débarrasser de Chip retrouve Tom qui a étrangement retrouvé ses vêtements et est étrangement sec. S’en suit une longue scène peu compréhensible sur leur amour passé.
Pendant ce temps, Lila se met un masque sur le visage…

Bref ce qui arriva, arriva, Tom et Laura couchent ensemble et le matin du mariage, alors que chacun semble avoir définitivement oublié de chercher Tom, ils décident de l’avouer à Lila qui s’en fout complètement. Le mariage arrive, Lila met sa robe, les demoiselles d’honneur sont là et Laura dévoile à Lila l’impensable. Tom et elle s’aiment encore. Lila s’en fiche, de toute façon depuis une heure elle semble préoccuper par rien d’autre que.. bah rien en fait, Anna Paquin n’a aucune épaisseur dans ce rôle non-écrit. Sa relation avec sa soeur (Dianna Argon) est totalement incohérente, passant de soeurs ennemies à soeurs complices en deux scènes. Même la scène où Tom semble indécis quant au mariage, Lila nous fait penser à Sookie avec son hurlement insupportable, sorti de nulle part.

Vous l’aurez compris ce film semble survolé son sujet, la faute à un script paresseux et des personnages sans saveurs. On aurait aimé voir des scènes plus péchues avec des répliques et des personnages moins incohérents. Sous-utilisez Adam Brody, Elijah Wood et Malin Akerman est une erreur et le film se termine en eau de boudin avec la pluie qui s’invite et écourte le mariage. Tom et Laura se retrouvent donc sous la pluie seuls, Tom hurle, Laura rit. Fin.

Prenez Last Kiss et enlevez toutes les story-lines des personnages et vous aurez The Romantics.

Mais si vous aimez les histoires où Tom aime Laura (vous comprendrez si vous continuez à lire le blog 🙂 ) et être amoureux transi de Josh Duhamel ou de Katie Holmes, allez-y.